L'Indigné du Canapé

« Ce pays a déjà arbitré en faveur des fascistes »

Cette contribution est signée Doctor Gloo (dont voici le profil Twitter) :

Ce pays a déjà arbitré en faveur des fascistes contre les arabes, les juifs et les noirs.
La sphère du « Printemps Républicain » bien sûr, a déjà réorganisé « le front républicain » (fachos inclus) contre Jean-Luc Mélenchon. 
La ministre de la jeunesse Sarah El Hairy juge le péril « intersectionnel » plus grand que celui de Z. Un loi dite de lutte contre le « séparatisme » désigne clairement l’ennemi et justifie une répression déjà largement appliquée. Ce même gouvernement entend même exporter sa vision viciée de la laïcité en faisant interdire dans des institutions internationales des campagnes contre les discriminations.
Gérald Darmanin écrit que Napoléon a bien fait de contenir la menace juive. Pendant ce temps, Jean-Luc Mélenchon juge que leur conservatisme atavique explique le fascisme des juifs. Les militants de « gauche » ? Ils répondent à la moindre critique par des vagues de harcèlement outrées. 

Une chaîne entière de télé (CNews) a été réorganisée par un milliardaire cynique, dans le but de promouvoir l’ascension des fascistes. Un théoricien génocidaire (Camus) peut y pérorer sans contradiction. Mais soyons honnêtes : cette voie avait été ouverte par France Culture. 
Un candidat (encore lâchement planqué) à l’élection présidentielle, raciste, condamné par la justice à ce titre, exerce une fascination malsaine dans la classe médiatique, qui lui donne une tribune permanente sans aucun garde-fou bien qu’il la vise explicitement avec une arme. 

La classe politique elle est tétanisée et se contente de réagir mollement face au coup de boutoir du fasciste, ou même fait de la surenchère, à droite notamment. Les candidats de gauche appellent eux à fermer les frontières, à restreindre l’asile et l’immigration, quand ils ne se pavanent pas avec les syndicats policiers factieux d’extrême droite devant l’assemblée nationale (Fabien Roussel, Olivier Faure, Yannick Jadot). 

Les unes après les autres, les associations perçus comme « musulmanes » sont fermées dans un arbitraire total, sans que cela n’émeuvent personne, la seule invocation des principes républicaines valant blanc seing autoritaire. Des officines gouvernementales SG_CPIDR (pour Secrétariat Général Comité interministériel Prévention Délinquance Radicalisation Séparatisme Dérives Sectaires, ndlr) assurent le SAV avec une violence doctrinaire inouïe et diffusent un discours complotiste raciste effarant (mais désormais habituel).
Plusieurs préfets ambitieux sont devenus des militants du racisme au mépris de leur fonction. 

Des milices fascistes s’organisent depuis des années en toute impunité à Lyon, y ont des locaux publics et organisent des actions violentes sans aucune réaction des autorités. D’autres milices, avec des ramifications dans l’armée et chez des élus, ont déjà enlevé des gosses (Mia). Elles fomentent « des multitudes de projets d’actions violentes » contre « les agissements d’une élite sataniste pédo-criminelle infiltrée par les francs-maçons ».
Le but affiché : renverser le gouvernement et prendre le pouvoir. 

Fascisme dans le rue, fascisme dans les urnes, Fascisme sur les écrans, Fascisme au gouvernement : l’horizon de ce pays s’annonce sombre et la campagne de 2022 encore longue et atroce. 

L’Indigné sur YouTube

L’Indigné sur Insta

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .

L’Indigné sur Twitter

S’abonner à la Newsletter

Calendrier militant

Restons en contact

L'Indigné est aussi présent sur Facebook, Twitter, Instagram... Créons du lien.