Vivez l’expérience SPENT et cessez de stigmatiser les gens qui galèrent (JEU)

UMD_I_need_help

SPENT est ce qu’on appelle un webdocumentaire, un documentaire web. L’avantage de faire un documentaire grâce au web et pour le web, c’est qu’on peut le rendre très interactif. Avec certains webdocs bien fichus, on est presque à la lisière entre le documentaire et le jeu vidéo.

Si j’ai choisi de vous parler du webdoc Spent, c’est qu’il en est la parfaite illustration. Dans cette expérience ludique assez incroyable malgré son âge (2011), on incarne un jeune chômeur. Le jeu commence le 1er du mois et on est fauché. Il faut donc trouver un job qui nous permette de trouver un logement, payer la nourriture, les transports, les sorties du fiston etc. Facile, croyez-vous ? Chiche !

spent-webdocumentaryMême de nos jours où le capitalisme prédateur et l’ultra-libéralisme provoquent une pauvreté jamais vue dans les pays dits « développés », les a priori sur les chômeurs et les SDF ont la dent dure. N’est-ce pas M. Macron ?

Lire aussi : Pourquoi un contrôle accru des chômeurs serait d’une perversion inouïe

« Comment peut-on tomber aussi bas ? » « Je suis sûr que dans la même situation, je trouverai un moyen de m’en sortir. » « Tous des flemmards ! » « On cotise pour eux et ils partent aux Bahamas ». « Ils ont la vie de rêve pendant que nous on trime ». J’en passe et j’en passe.

Avec ce jeu documentaire imaginé par McKinney et l’ONG américaine contre l’exclusion Urban Ministries of Durham, vous allez avoir la possibilité de mettre en pratique vos belles idées. Ce sont vos choix en tant que travailleur pauvre qui vont dessiner votre parcours dans l’interface.

Lire aussi : L’ONG qui a osé traiter l’Europe de continent pauvre !

Ce qui est génial, c’est que toutes les informations et les données rencontrées dans ce documentaire ont été dénichées et vérifiées mais ne s’accumulent pas dans une série de chiffres impossibles à démêler. Non, on les vit, et c’est bien l’essentiel pour les comprendre. A chaque tour, vous devez effectuer un choix cornélien pour joindre les deux bouts, et le documentaire en profite pour avancer, en distillant ses informations petit à petit.

Comprendre en s’amusant, c’est le credo des créateurs de ce webdoc et c’est très compliqué de ne pas adhérer à la formule. Moi j’ai tenté ma chance, j’ai tenu jusqu’au 16 du mois. Qui dit mieux ?

Jouer à SPENT ici (en anglais, vous n’avez pas le choix) !

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

Photo : Urban Ministries of Durham

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.