Pour arrêter d’avoir peur de la montée du FN


Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /home/indigned/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 3094

bulletin-vote-moutons

Voici une contribution signée « Batman » :

Si comme moi tu lis un peu trop les médias, à chaque élection tu dois t’inquiéter de la montée du FN en France.
En décembre dernier, après avoir fini un article sur les scores exceptionnels du FN aux dernières régionales j’en étais presque à me dire que le FN passerait aux prochaines élections et je connais pas mal de gens qui se disaient la même chose.

Et pourquoi pas après tout ? En 2012 le FN est le troisième parti de France ! Avec 2.6 millions de voix en plus par rapport à 2007 c’est une envolée spectaculaire !

Te souviens tu seulement du drame de 2002 et de Jean-Marie au 2nd tour ? Certes Chirac à été élu à plus de 82% des voix grâce à lui mais, dans une réalité alternative, on aurait pu avoir le FN au pouvoir ! La France se radicalise !

C’est donc inquiet de voir la France passer des mains d’un gouvernement de pourris à un gouvernement de racistes que je me suis emparé de ma calculette et que je me suis rendu sur le site du Ministère de l’Intérieur pour constater l’ampleur des dégâts.

J’ai été très surpris de constater que la France est bel et bien en train de se radicaliser mais pas de la façon dont je m’y attendais.

Voilà un graphique fait maison qui montre le nombre de millions de voix totalisées dans les élections par les trois différents partis qui nous intéressent sur les 4 dernières élections en France. Admire ce qu’il se passe après 2002…

graphique-montee-fn

A ton stylo, problème de maths :

En 10 ans, entre les élections de 2002 et 2012, le PS et l’UMP augmentent respectivement de 121.7% (plus du double !) et 71.9% leurs nombres de voix et cela malgré une succession de politiques néo-libéralistes désastreuses pour la France et l’immense majorité des Français.

Si l’on considère qu’en comparaison, le FN augmente son nombre de voix de 33% dans le même laps de temps, est-il plus justifié de s’alarmer de la montée des nazis ou de la façon dont les partis auparavant « majoritaires » ont trouvé le moyen de devenir « totalitaires »  ?

Question bonus : Le FN peut-il oui ou non survivre à un second tour des élections ? Vous vous servirez de l’exemple du score de Chirac en 2002 (82%!!) pour étayer votre argumentation.
Vous avez une minute.

On te répète que la réaction de la France au problème du chômage, du terrorisme, de la délinquance, de la crise économique et de l’échec de notre système c’est le repli identitaire vers le FN. C’est des conneries.

Malgré toutes les raisons légitimes qui pourraient pousser le peuple français à chercher une solution à la politique de l’échec actuel chez un tiers parti qui ne soit pas l’UMPS, on observe cependant une augmentation phénoménale du score de ces deux partis.

On ne doit pas non plus prendre à la légère le fait que le FN bénéficie d’une publicité permanente, gratuite et massive via les médias qui en parlent constamment. Certes, l’immense majorité crache dessus mais comme dit l’adage : « There is no such thing as bad publicity ». C’est l’effet Dieudonné. Je suis persuadé que n’importe quel parti avec ce genre de couverture médiatique ferait le même genre de score, que ce soit les Verts, le MODEM ou même le NPA.

Pour ma part, je constate que la radicalisation de la France n’est pas où on veut nous la faire voir. La vraie victoire du FN, c’est de culpabiliser les gens à suivre bon gré, mal gré, une politique néo-libérale insensée, made in UMPS, sous peine de « faire le jeu du FN ».

Quand je vois ces chiffres je m’étonne beaucoup que la quasi totalité du paysage médiatique français craigne réellement l’arrivée du FN au pouvoir.

Encore sceptique ? Regardons nos dernières élections en date : les régionales de décembre 2015.
Comme toutes les régionales, ça commence avec un gros paquet d’abstention : 50.09%. Une chose à comprendre avec les régionales, c’est que ça n’intéressait déjà pas grand monde en 1994 ; alors avec l’état actuel de la politique française, on peut difficilement s’étonner de ces chiffres.

Donc on a un gros score du FN au premier tour qui devance d’une petite marge les deux grosses autres listes. Le truc avec les gens qui votent FN c’est que vu qu’en ce moment on les excite en leur faisant croire que leur parti a une chance de gagner, ils vont voter. Ils veulent du changement !

S’ensuit la panique médiatique habituelle car comment laisser passer une occasion de faire couler de l’encre quand le FN bats des records ?

Suite à quoi on assiste à une chute de 9% de l’abstention, des unions de partis se forment et on obtient une élection tout à fait banale. Certes, le FN réalise son plus haut score pour des régionales, mais considérant qu’une énorme partie des 41% d’abstentionnistes ne votent probablement pas FN, ça nous fait un score totalement prévisible vu qu’il est quasiment identique à celui des présidentielles 2012. Au final, et comme pour les autres élections, plus de 80% des inscrits refusent de mettre un bulletin FN dans l’urne malgré le discrédit croissant des autres partis et de sa médiatisation constante.

Je t’invite à te faire ta propre opinion mais pour moi, le FN n’est pas une menace pour la France, si ce n’est qu’il truque constamment chaque élection en faveur des deux partis dominants de par sa simple présence dans l’élection.
C’est d’autant plus grave maintenant qu’il est désormais admis que l’UMP et le PS mènent la même politique, j’ai même été tenté de faire mes calculs en faisant comme s’ils n’étaient qu’un seul et même parti mais ça n’aurait pas été très impartial de ma part.

En regardant les chiffres, on constate juste que le FN a gagné en popularité auprès d’une minorité grandissante de Français déçus de l’UMPS et cela en grande partie à cause des médias qui le dépeignent constamment comme la seule alternative crédible à ces deux partis alors même que cela est faux.

En effet, même s’il pouvait résoudre tous les problèmes de la France d’un coup de baguette magique, c’est un parti qui ne peut pas réellement survivre à un second tour des présidentielles car les Français ont beau être des « veaux » (ce n’est pas de moi), ce sont de braves veaux.

Sans aller dans les théories du complot, il ne m’étonnerait qu’à moitié que dans un pays classé 45ème mondiale par Reporters Sans Frontière en matière de liberté de la presse (derrière des pays comme le Botswana, le Burkina Faso et la Namibie) cette situation soit encouragée et entretenue.

Dans notre pauvre France où 5 grands groupes contrôlent l’immense majorité de la presse, c’est assez louche de s’apercevoir que les médias hurlent au loup d’une seule et même voix. Certes, c’est effrayant de se dire qu’il y a presque 18% de Français qui votent FN mais en regardant les chiffres, je ne comprends pas bien pourquoi les médias s’obstinent à nous foutre les jetons avec le péril Marine alors qu’en 17 ans (1995-2012), le FN n’a gagné que 3% de part de vote en plus quand le PS et l’UMP – déjà largement devant en 1995 – en gagnent respectivement 5% et 6%.

Sources :

Résultats des élections: http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats
Classement RSF sur la liberté de la presse : https://rsf.org/fr/ranking

Lien complémentaire :
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/qui-possede-les-medias-72443

 

 

 

 

 

Petit aparté – Ne l’oublions pas, le FN c’est un peu ça :

parti-reactionnaire-fonctionnement

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*