Les carnistes sont plus extrémistes que les vegans : la preuve !

IV

On accuse souvent les végétariens de faire partie d’une sorte de secte abjecte qui leur interdirait de manger de la viande, alors que « c’est si bon, un bon steak saignant ou un bon poulet grillé ». Et que dire des végétaliens, qui refusent eux tout aliment provenant d’un animal ? Et comment qualifier les vegans autrement que par le mot « extrémistes » ? Eux, ils cumulent puisqu’en plus d’être des végétaliens convaincus, ils sont politisés…

Autant vous dire que c’est la raison principale pour laquelle ils m’intéressent. Et si je fais exprès depuis le début de parler d’eux comme s’ils étaient une espèce à part et étrange, c’est justement parce que c’est souvent ainsi qu’ils sont traités dans nos sociétés occidentales et bien policées. C’est aussi pour cela que je voulais vous faire découvrir L’Insolente Veggie.

Lire : Quand les Indignés se font des films (1) : Le Jugement, pamphlet vegan

Sur son blog, cette illustratrice s’est amusée à retourner la situation et à traiter ceux qui mangent de la viande – les carnistes – comme de vrais sectaires extrémistes.

C’est quoi le « carnisme » ? En quelque sorte, c’est penser qu’il est légitime de manger de la viande animale, pour diverses raisons… C’est un peu l’inverse d’être vegan, sauf que le vegan l’est consciemment, et pour des raisons politiques et éthiques évidentes… Le carniste l’est souvent par conditionnement social. C’est sur ce point précis que les « veggies » frappent, et évidemment, les arguments sont bons .

Sans plus tarder, je vous laisse découvrir le début de l’œuvre de l’Insolente Veggie :

carnisme-1 carnisme-2 carnisme-3Oui, on veut d’autres mécanismes de défense ! On veut d’autres croyances carnistes !

Bref, vous voulez la suite : vous la trouverez sur son blog, en cliquant ici !

Bon appétit !

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

14 commentaires

  1. Pour info je suis vegan aussi, mais…

    Qui est extrémiste? Celui qui fait des généralités sur tous ceux qui sont différents de lui et porte des œillères ou celui qui respecte autrui malgré sa différence d’opinion? 🙂

    A noter que certains vegans ne sont pas DU TOUT rationnels et oublient de prendre du recul (et je dis bien CERTAINS, je ne fais pas une généralité).

    • Bonjour Aldo.
      Pour info, je ne le suis pas ! Mais comme pour tout, je me place en plein centre, comme si j’étais ni l’un ni l’autre,
      et mon titre est plus ironique qu’autre chose !
      Je pense qu’il y a des aveugles dans tous les camps, et que seul celui qui pense et parle en dehors de ses déterminismes parle réellement au nom et pour l’Humanité toute entière, et non pour sa propre petite personne. Il me semble que nous sommes d’accord là-dessus ! 😉

      Dignement,
      L’ I

  2. Et la souffrance des plantes, des légumes vous en faites quoi ? Shame on you!!!! Une carotte est aussi un être en conscience et en cela elle ne serait être râpée ou cuite. Vous êtes ignoble, qu’est-ce que les fruits et légumes vous ont fait ! Vous ne pouvez donc pas les laisser en paix dans leur carré de terre.
    Il n’y en a que pour les animaux.
    Le monde végétal on peut le décimer sans retenu ni vergogne, bande de monstre. Si vous êtes végétalien moi je suis animalien car les plantes passent avant les animaux. lol mdr ptdr 🙂

    • 1) Si vous aimez les plantes, arrêtez donc de manger de la viande les animaux sont nourris avec quoi à votre avis ? les carnistes déciment l’environnement bien plus que véganes. A méditer.

      2) La biologie ce n’est pas trop votre fort (niveau 6ème) le règne animale et différent du règne végétal, à votre avis pourquoi ? NOUS (« humains ») comme les animaux, sommes tous deux issus du règne animal (point de plus pour être plus proche des animaux) nous avons un système nerveux ce que les végétaux n’ont pas.

      3) Comme le dit la BD à la fin, peu importante les arguments le carniste reste borné. Je rajouterai : inculte.

      • Et si en fait, chacun faisait comme il le souhaite sans faire chier son prochain et chercher à le classer dans une caste alimentaire quelconque ?

        • Tu as raison, ce ne sont que des animaux. Quelle importance qu’ils soient enfermés toute leur vie dans des cages minuscules, debout dans leurs propres excréments, gavés d’antibiotiques pour stopper les maladies qu’ils développent dans leur prison, s’entre-dévorant dans la folie à tel point qu’on leur coupe le bec, les dents, la queue, les cornes ? Quelle importance que des mères se trouvant dans les mêmes conditions, des pompes au bout des pis, soient violées chaque année pour créer du lait, être séparées de leur veau, traumatisées puis envoyées à l’abattoir au bout de 5 ans lorsqu’elles sont moins productives ? C’est vrai quoi, on n’en a rien à battre, ce ne sont que des putains d’esclaves. Comme les Noirs en leur temps, même si les traitements infligés aux animaux se rapprochent plus des conditions des Juifs durant la 2sd Guerre Mondiale. Et encore, les Juifs étaient mieux lotis que les animaux d’aujourd’hui. Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Notre estomac et nos traditions sont bien plus importants que la vie d’autrui, et plus particulièrement que celle de ces putains d’esclaves incapables de parler ! Sans blague. Manquerait plus qu’on nous demande d’avoir un cœur, c’est ridicule. Pas vrai ? 😉

  3. Les vegans se font traiter d’extrémistes par les carnistes et c’est très injuste. Je suis entièrement d’accord.

    Et donc en retour le vegans va traiter les carnistes d’extrémiste et va trouver ça très juste.

    Ironie 🙂

    Traiter l’autre d’extrémiste basé sur son régime alimentaire est de la bêtise.

  4. Bonjour,

    est ce que je suis le seul à réaliser que ‘Carniste’ est une erreur de langage ?

    Je comprends que les végans voudraient que tout le monde se définissent par rapport à eux (car ‘carniste’ = grosso modo ‘méchant pas végan’). Toutefois celà me semble….juste inexact.

    Je pense que le terme juste et non connoté (sans notion de jugement de bien et de mal, qui sont par nature sont des notions subjectives) reste pour moi omnivore : « Se dit des animaux qui se nourrissent indifféremment d’aliments très divers (herbes et chair, insectes et fruits, débris animaux et végétaux, etc.). »

    Le reste c’est des gens qui essayent d’imposer leur point de vue, un peu comme appeler les végans des bouffeurs d’herbe ou de graine, des carencés, ou autre terme négatif.

    Laissons juste chaque personne choisir la manière dont on l’appelle, évitons de juger les autres juste pour des divergences d’opinion.

    Et bonjour à tous les végans, de la part d’un omnivore ^^

  5. Beaucoup de mauvaise foi…
    Les animaux carnivores et omnivores ont le droit de manger de la viande, mais pas nous ? J’ai du mal à suivre. Je comprends qu’on veuille éviter les excès qui sont plus rares chez les animaux qui doivent tuer eux-mêmes pour manger, et qu’on constate dans l’élevage intensif.
    Mais puisque nous, humains, sommes en effet des animaux « comme les autres », pourquoi nous ranger dans la catégorie des animaux végétariens et pas omnivores ?

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*