Quand des Indignés se font des films (1) : Le Jugement, pamphlet vegan

lejugement1

Tu aimes les vidéos courtes et percutantes ? Tu es du genre à t’indigner, à te révolter contre les injustices et les aberrations de notre monde ? Installe-toi confortablement dans ton canapé (fonctionne aussi avec un lit, un fauteuil, un pouf…) et découvre une série de vidéos/fictions qui va te donner envie de changer les choses !!

 

Aujourd’hui, Le Jugement, de Maxime Ginolin, alias MagicJack.

« Après la quasi-totale disparation de l’espèce humaine, dans un tribunal d’animaux, animé par l’excentrique juge MagiCJacK, un homme, David Carniste, choisi pour représenter l’humanité se fait juger pour les conséquences des actes de son espèce. S’engage alors un long procès où l’être humain est pour la première fois jugé par une autre espèce que la sienne. »

Le Jugement est un court-métrage fictionnel de 30 minutes qui met en scène le procès intenté par les animaux contre l’espèce humaine. C’est M. Carniste qui incarne l’Humanité et qui doit répondre de 3 chefs d’inculpation : la santé publique, l’environnement et l’éthique. Le procès est théâtral, et entrecoupées de scènes réelles (documentaires) assez violentes qui viennent soutenir le propos. Âmes sensibles s’abstenir !

Il faut savoir que Maxime Ginolin, brillant réalisateur (entre autres), est vegan (ou végane). Vous ne connaissez pas le courant « vegan » ? C’est le refus de l’exploitation des animaux sous une quelconque forme !

Cette idéologie qui allie philosophie altermondialiste et pratique végétalienne développe toute une réflexion autour de la nécessité de considérer tous les êtres vivants comme égaux à l’être humain. Après tout, pourquoi pas, on partage tous la même terre et ses ressources naturelles… Résultat : les « vegan » sont très durs au sujet de notre société de consommation, de notre morale et de nos pratiques politiques et sociales actuelles.

Via ce film, on décèle clairement la volonté de faire prendre conscience aux spectateurs des dérives de notre société et de faire changer notre vision et notre pratique du monde. La prise de position du créateur se ressent clairement dans le récit, mais ce n’est pas plus mal. Le but n’étant pas d’accepter tout en bloc, mais de se poser des questions

Et ça marche : car même en tant qu’altermondialiste convaincu, il est difficile de se situer au même degré d’exigence morale et éthique que les véganes. La démonstration est réussie et il s’avère compliqué d’aller découper son morceau de steak juste après avoir vu cette vidéo.

Merci donc à MagicJack l’indigné pour cette prise de position explicite !

Voici le court-métrage Le Jugement en intégralité sur L’Indigné du Canapé. Bonne séance !

Site de Maxime Ginolin/MagicJack

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*