L'Indigné du Canapé

QIFF (18) : Combattre les pensées de droite et fasciste avec Le Bouseux

Tu aimes les vidéos courtes et percutantes ? Tu es du genre à t’indigner, à te révolter contre les injustices et les aberrations de notre monde ? Installe-toi confortablement dans ton canapé (fonctionne aussi avec un lit, un fauteuil, un pouf…) et découvre notre série de vidéos/fictions qui va te donner envie de bouffer le monde !

Lire aussi : Quand les Indignés se font des films (la liste complète)…

Disons-le directement, et passons à autre chose : aucun doute, la chaîne YouTube Le Bouseux Magazine ne brille pas par la qualité de son image… mais son acoustique est tout à fait correcte en revanche, et c’est le plus important, si l’on en croit toutes les chaînes de vulgarisation pour apprendre à faire des vidéos.

Grâce à des vidéos au son tout à fait honorable donc, vous allez pouvoir plonger dans l’univers d’Alex, visage et voix du Bouseux Magazine, qui, après avoir fait ses gammes sous format papier, puis sur un blog (sans parler de son activité sur les réseaux sociaux), produit du contenu vidéo (presque) toutes les semaines depuis 2018.

La chaîne du Bouseux Magazine, radicalement de gauche, traite de sujets de société, avec un triple objectif :
1/ déconstruire les idées reçues sur des sujets en vogue avec une approche de gauche et rationaliste, en s’attaquant notamment aux concepts rhétoriques permettant de faire passer des vessies pour des lanternes sans que l’interlocuteur ne s’en rende compte. Grâce à cette chaîne, vous aurez enfin plein d’exemples pour montrer que – au hasard – Marine Le Pen ou Zemmour ADOOOORENT utiliser des hommes de paille, des sophismes ou des faux dilemmes. Vous apprendrez aussi ce qu’est un biais de confirmation, un effet de halo avec d’autres exemples de ceux de Clément Viktorovitch, dont le travail est assez proche dans le fond (pas forcément dans la forme, j’y reviens dans quelques lignes).

2/ démontrer (toujours avec la même technique argumentative, minutieuse, longue, mais il fait ce qu’il veut, il est sur sa chaîne) que de nombreuses personnalités publiques (sur Internet, et plus spécifiquement sur YouTube) ont des discours bien de droite, bien qu’ils s’en défendent, ou d’extrême droite et donc très dangereux pour la démocratie, pour le vivre-ensemble et la tolérance, pour l’égalité… bien qu’ils s’en défendent. Le Raptor Dissident, Tatiana Ventôse, Julien Rochedy, ou même Astronogeek ont été visés par une ou plusieurs flèches du Bouseux dans sa rubrique “L’oeil du Bouseux”. Habile, car ces YouTubeurs envahissent l’espace dans toutes les thématiques possibles (politique, philosophique, développement personnel, humour, science), leur donne une coloration pas toujours décelable à l’oeil nu, mais cette hégémonie culturelle peut avoir un énorme impact chez les jeunes (ces derniers se sentent de plus en plus proches du RN, hasard ? Je ne pense pas).

3/ provoquer l’adhésion, par le rire notamment, à base d’humour noir et de second degré bien sentis visant à mettre en exergue la rhétorique fallacieuse de l’extrême droite (mais aussi des libéraux). Néanmoins, Le Bouseux, qui a débuté par l’humour noir, semble peu à peu se détacher de cette ligne éditoriale et ses billets sont de plus en plus souvent sérieux. Déjà que le message est complexe, y ajouter plusieurs degrés de lecture peut rendre la chose un peu trop lourde à digérer, notamment au néophyte. Un autre outil est utilisé par Alex du Bouseux pour créer de l’adhésion : retourner les armes de l’extrême droite contre elle-même. C’est-à-dire qu’il n’hésite pas (toujours sur la base de la réponse graduée, jamais gratuitement) à jouer avec les slogans de l’extrême droite, “on ne peut plus rien dire”, “c’est de la bien-pensance”, à se moquer de leurs double-standards, mais sans forcément rester calme et poli : puisque les valeurs de l’extrême droite sont la violence, la domination, la certitude et que ça fonctionne, il considère que c’est essentiel d’utiliser ces armes pour convaincre (non pas l’interlocuteur, mais le public). Bref, pour que ça marche. Personnellement, je pense que c’est brillant. Juste en-dessous, la vidéo en question :

Répliquer à l’extrême-droite avec ses armes

Mais je vais aussi vous partager d’autres vidéos que j’ai particulièrement apprécié sur cette chaîne.

Les extrêmes se rejoignent ?

(Un sujet que j’avais déjà traité auparavant, donc j’y suis sensible)…

La réactance anti-progressiste

Racisme anti-blanc : une vérité qui dérange

Le masculinisme : les origines

(à ne pas confondre avec le virilisme, qui constitue une autre vidéo du Bouseux).
Et voici un exemple de déconstruction en profondeur de certains propos de YouTubeurs :

Le “SJW” selon Ventose, Tabibian, Kriss

Son travail est une mine d’or, et les choses précieuses sont trop rares dans le monde en général, et d’autant plus sur YouTube.

Si la découverte et l’analyse de la chaîne Le Bouseux Magazine vous a intéressé au sujet de la rhétorique en politique, et du danger représenté par la rhétorique d’extrême (qui gangrène véritablement l’espace public), je ne peux que vous conseiller la chaîne Innuendo Studios et sa série “The Alt-Right Playbook” (sous-titres en français disponibles), un vrai sucre dans le genre. Ou encore ce billet de blog qui liste tous les types de rhétoriques fallacieuses.

Bon apprentissage, il n’est jamais trop tard pour se remettre en question et s’armer rhétoriquement contre les propos de mauvaise foi en plus d’être moralement mauvais !

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter ! Ou encore vous abonner à la newsletter (NOUVEAU) !

Restons en contact

L'Indigné est aussi présent sur Facebook, Twitter, Instagram... Créons du lien.