Sarkozy is back : l’orchestration du retour d’un voyou


Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /home/indigned/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 3083

sarkozy-no-future-retour

Homme qui lit ces mots, sur le sol français ou ailleurs,

Tu l’as haï, et tu as aussi aimé le détester.
Il a soi-disant dépoussiéré le costume de président de la République, rendant cette fonction moins sentencieuse et plus active. Plus exécutive, disons.
Il a bougé, il a insulté, il a ordonné…

Il a surtout fait du mal à la France. Parmi ses nombreux faits d’armes politiques, recensés de manière non exhaustive et non-chronologique en 5 ans au pouvoir :

-Amitiés non dissimulés auprès des plus grandes fortunes de France qui lui paient des restos et des séjours sur des yachts.
-Auto-augmentation de 140%.
-Bouclier fiscal pour les riches (avec suppression de l’ISF).
-« L’homme africain n’est pas entré dans l’Histoire ».
-Suppression d’une taxe sur la spéculation.
-Gratuité de la scolarité dans les lycées français de l’étranger.
-Renforcement des sanctions pour les demandeurs d’emploi.
-Baisse des charges sociales (compensée par une augmentation de la TVA) pour les entreprises (TVA sociale).
-Soumission des enquêtes judiciaires au Parquet (organe soumis à l’exécutif).
-Nomination d’amis à la tête du regroupement des Caisses d’Épargne et des Banques populaires ou de France Télévisions (plus la malheureuse tentative de nominer son fils à la tête de l’EPAD).
-Invitation de dictateurs à l’Élysée.
-Dépenses faramineuses de l’État, dixit la Cour des Comptes.
-Augmentation de la TVA basse.
-Fermeture de très nombreux sites industriels dans des régions déjà sinistrées.
-Guerre en Libye.
-Adoption de la loi Hadopi.
-Débloque 1 milliards d’euros pour le « nucléaire du futur ».
-Ouverture du marché des jeux en ligne.
-Réforme des retraites (départ qui passe de 60 à 62 ans et âge légal pour avoir une retraite calculée à taux plein qui passe de 65 à 67 ans.).
-Baisse du nombre de professeurs. 100 000 postes en moins dans toute la fonction publique.
-Augmentation des tarifs autoroutiers.
-A beaucoup renforcé les communautarismes en ayant un discours toujours plus virulent sur la laïcité. Et un discours toujours plus accusateurs sur les immigrés, les assistés, les modestes qui soi-disant coûtent cher au pays, alors que les riches n’ont jamais été aussi riches et les pauvres aussi pauvres…

Puis, vinrent le temps des accusations, des « affaires ». L’ancien Président est aujourd’hui mis en examen pour corruption active, trafic d’influence et recel de violation du secret professionnel pour avoir « cherché à favoriser la carrière du magistrat Gilbert Azibert en échange d’informations sur l’avancement d’une enquête » (selon l’accusation). Il est par ailleurs concerné de près ou de loin par quatre procédures judiciaires en cours : arbitrage Tapie-Crédit Lyonnais, sondages de l’Élysée, financement libyen de sa campagne présidentielle, et Karachi. Il a bénéficié d’un non-lieu dans l’affaire Bettencourt.

casseroles-affaires-justice-sarko

Et désormais, il revient. HE IS BACK ! Depuis quelques jours, tous les médias de concert préparent son retour, sciemment, patiemment, minutieusement. Parce qu’Hollande faible et parce que Marine Le Pen forte, il nous faut un sauveur, nous disent-ils à demi-mot. Plus la pilule est grosse, plus elle semble être facile à avaler. Et celui qui saura continuer à préserver l’intérêt des riches de manière adéquate, c’est lui. Il fait partie de leur monde, il a leurs problèmes, il aura leurs solutions.

Rien pour les plus modestes bien sûr, mais on l’a vu, du FN au PS, on est au moins d’accord là-dessus.

>> Remaniement du gouvernement Hollande (PS) : des erreurs et des insultes

Alors voilà, malgré les casseroles, il revient, et J-F Copé dans son sillage, avec un visage presque aussi innocent.

Les Hommes qui lisent ces mots sur le sol français ou ailleurs oublient vite, mais j’espère que cette fois ils vont gueuler. Qu’ils vont s’indigner. On se moque d’eux, de nous, vraiment. Pourtant, je reste pessimiste.

La position préférentielle de l’homme du 21e siècle, la position assise, avec dans la paume de la main ce que l’on appelle la télécommande, va encore tout faire capoter. On va entendre à longueur d’émissions des avis convergents sur l’homme Sarko, sur le politicien Sarko, sur la mission Sarko, sur la nécessité Sarko, et cela va devenir la norme.

Parce que l’homme du 21e siècle est ainsi.

Sarkozy revient et il va être partout, monopoliser la parole comme un Attali ou un Zemmour sur les plateaux télé, à la radio, faire les éditos des journaux

Promets-moi de ne pas oublier qui il est, Homme qui lit ceci sur le sol français ou ailleurs. Car si tu as du mal avec la politique ou l’homme Hollande (ce qui est normal), tu ne peux pas zapper la politique destructrice de son prédécesseur… Quitte à casser définitivement ta télévision !

N’hésite pas à faire tourner le message. Merci.

L’Indigné du Canapé

7 commentaires

  1. Tu as oublié :
    Parce que
    hortefeux, morano, lefevre, gueant, guaino and co

    • Salut pook !

      Oui, et j’aurais pu mettre à la queue leu leu tous les élus et maires PS, FN ou PC qui traînent des casseroles, car ils sont tous semblables. Ils ont compris que faire de la politique était un moyen carriériste de gagner très (trop) bien sa vie. Et en tête de cette conception, la famille (que dis-je la Dynastie) des Le Pen !
      Merci pour le commentaire ! 😉
      L’ I

  2. Voyous à bâbord, voyous à tribord ! 😉

  3. Nous aussi, au Collectif Autre Monde, l’on en a des casseroles sur Nicolas Sarkozy, mais elles sont, toutes, pleines de sang.

  4. Affaire Outreau : Caviardée et orchestrée par Nicolas Sarkozy et son exécutif au procès de 2004, en faisant tout pour ridiculiser et discréditer pour toujours la parole de ces enfants prolo d’Outreau, mais aussi en général la parole d’enfants en matière de pédophilie et pédocriminalité. Et pour causes : Détourner l’attention et minimiser l’affaire de pédocriminalité qui se déroulait dans le même temps sur Jallais/ Angers (étouffée par le vil et actuel Procureur de Paris François Molins), avec ses snuff-movies, son gendarme maquereau, son gratin bourgeois cagoulé et ses enfants reconnus sur les CD-ROM de Zandvoort … Mais aussi et surtout venir dans l’urgence à la rescousse des notables et magistrats toulousains de l’affaire Alègre bis/ Marion Wagon (affaire des notables) empêtrés dans leur maison de Noé … maison ou il y avait « des petits garçons et des petites filles sans poitrine attachées à des anneaux ». Messieurs les sceptiques, voudriez-vous qu’au Collectif Autre Monde l’on vous parle du chenil-incinérateur de Cazères, du cadavre retrouvé dans la voiture de Dominique Baudis (avec témoins vivants) et du reste ?
    Outreau – Commission parlementaire: Quelle brochette ! Outre la suffisance médiatique du rapporteur de la commission d’enquête parlementaire l’UMP Philippe Houillon et du représentant PS des tafioles de gauche André Vallini l’on ne peut se réjouir de trouver comme vice-président de cette commission d’Outreau, l’illustre, ignoble et incontournable député UMP de Gironde Jean-Paul Garraud ex-juge d’instruction de l’affaire Alègre ayant sur Toulouse étouffé par deux scandaleux ‘non-lieu’ les meurtres d’Edith Schleissardt et Line Galbardi. –Le quidam moyen est loin de se douter du degré de putréfaction de notre République–
    Quant au Ministre de la Justice de l’époque, un certain Dominique Perben, j’avais écrit au Juge d’Instruction Fabrice Burgaud pour le mettre en garde contre celui qui lui avait savonné la planche … Ce ministre semblait être juge et parti dans ces affaires …
    Nicolae Sarkozy, toi, avec l’affaire des crimes sataniques de la gare de Perpignan, de l’affaire Marion Wagon, de l’affaire Estelle Mouzin, des assassinats du Commissaire de Police de Castres Arnaud Tregouet et du travesti Pierre Olivier Puis dit Djamel, de l’affaire dite: Amidlisa pédocriminalité Var, etc …, tu finiras comme les Ceausescu.

    -Avis aux amateurs: LR/AR du 06/2012- 05/14-10/14 & 11/14 Auteur: Collectif Autre Monde à Monsieur le Président de la République Française & Ministre de la Justice.

    • Justice coute que coute

      Vous parlez de « l’assassinat » du commissaire Tregouet, pourquoi? L’enquete a conclue à un suicide pour pourtant… Donc qu’est ce qui vous amène à penser à un meurtre?

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*