République Démocratique du Congo : 6 millions de morts, le génocide zappé par les médias

rdc-congo-enfants greatphotojournalism.com Les médias dominants ont la mémoire courte… Ou peut-être est-ce la laisse qui tient les journalistes à leurs maîtres qui les empêche d’aller où l’exigerait leur déontologie pourtant si noble ? Il y une vingtaine d’années (1994), un génocide horrible eut lieu au Rwanda, ancienne colonie belge.

Pour des conflits d’intérêts – opaques pour le citoyen lambda, très clairs pour les marchands d’armes et de mensonges qui nous dirigent – personne n’en parlera, laissant consciencieusement le massacre se perpétuer pendant de longues semaines.

Résultat, un génocide dont ont été complices nos dirigeants et la communauté internationale, incapables même après coup d’identifier les coupables et de faire en sorte qu’ils ne nuisent plus… Et l’Histoire se répète, malheureusement (peut-être d’ailleurs à cause des mêmes personnes).

Depuis 1996, une situation similaire se déroule en République Démocratique du Congo. On évalue à 6 millions de morts – plus que l’Holocauste de la Seconde guerre mondiale –  le désastre humanitaire qui se déroule depuis près de 20 ans en RDC, dans la plus grande indifférence. Un rapport de l’ONU accablant le prouve

En plein centre de l’Afrique, le Congo est un pays riche, rempli de matières premières (diamants, or, étain, gaz, pétrole, uranium, coltan…), de forêts, d’eau, de femmes et d’hommes, d’une multitude de tribus rassemblées sous une nation dessinée par les colons, et qui ne correspond historiquement à pas grand-chose. Suite au génocide au Rwanda, les pays voisins ont de plus profité du flou politique et institutionnel au Congo (limitrophe du Rwanda) pour attaquer de toutes parts ce gigantesque pays rempli de trésors.

Et les Occidentaux dans tout cela ? La culpabilité des dirigeants américains et européens quant au génocide au Rwanda les a poussé à mener une politique pro-Rwanda, laissant les rebelles rwandais passés du côté congolais libre de faire ce qu’ils voulaient, aidés par des alliés ougandais et du Burundi…

Mais surtout, les nombreuses richesses naturelles en RDC sont vitales pour les économies occidentales, notamment pour les secteurs automobile, aéronautique, spatial, les hautes technologies et l’Électronique, la joaillerie… Le coltan surtout (dont le Congo détient au moins 60% des ressources mondiales) est essentiel dans la fabrication des composants électroniques que l’on retrouve dans les TV, les ordinateurs, les smartphones mais aussi certaines armes comme les missiles ! La RDC subit aussi des déforestations massives. Les principaux importateurs ? USA, Europe, Chine. Pas étonnant.

Mais puisque l’intrusion guerrière semble interne à l’Afrique, personne ne peut accuser les USA et les autres puissances occidentales de profiter des ressources et des richesses du Congo en intervenant directement. Non, c’est encore plus pratique de laisser les peuples se descendre entre eux. Parallèlement, les USA soutiennent les dictatures qui se succèdent au Congo et les milices rwandaises et ougandaises. Joyeux.

Pauvreté entretenue et conditions de vie abjectes, viols incessants (et un taux de SIDA atteignant les 20% de la population dans les provinces de l’est), déplacements de population, outrages, épidémies… : une stratégie de déshumanisation est en place afin de rendre les victimes impuissantes, une situation terrible sur laquelle il n’y a pas de mots assez durs.

 


« Tant que l’opinion publique abdique, le Congolais reste le « nègre » de l’Afrique »
Baloji, Tout ceci ne vous rendra pas le Congo

Les dirigeants occidentaux sont-ils assoiffés de richesses au point de laisser perpétrer un nouveau génocide ? Oui, au point de laisser perpétrer et même couvrir un nouveau génocide. Avec des armes, des entrainements militaires venant de nos élites. Une chose : ce qui se passe au Congo, des affaires politiques et économiques au génocide, n’est pas déterminé par les Congolais seuls, mais aussi par les puissances carnassières, avides de richesses et sans considération pour les peuples.

La situation au Congo sera résolue par les Congolais eux-mêmes. Mais la communauté internationale doit instamment cesser de soutenir Rwandais, Ougandais et toutes les milices perpétuant cet état de guerre insupportable leur permettant de mettre la mains sur les richesses d’un pays sans avoir de compte à rendre personne.

6 millions de morts. Dont la moitié d’enfants en bas âge. Le monde dit « libre » – nous – doit impérativement regarder en face ce que sa « liberté » laisse faire. Pourquoi tant de violence et si peu de bruit de la part des médias ?  

Est-ce inintéressant pour le Français moyen ? N’est-ce pas assez sensationnel, ce massacre qui se compte en millions de personnes ? Est-ce trop loin de « chez nous », appliquent-ils une fois encore cette odieuse « Loi de proximité » ? Pourquoi aucune réaction, aucun impact dans l’imaginaire collectif, ni indignation, ni colère, ni émotion ?

Notre devoir en tant que citoyens du monde est donc de faire passer le message. Que le monde sache. Avant que le monde bouge. Il y a des coupables en Europe comme il y en a en Afrique. Le silence des puissants tue autant que le bruit des mitraillettes. Mettons tous les assassins face à leurs responsabilités.

FAITES TOURNER !

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

Photo : greatphotojournalism.com

21 commentaires

  1. Le silence des puissants tue autant que le bruit des mitraillettes
    merci pour cette article ! Il est temps de cesser d’être juste des indignés du canapé !!! Âmes sensible faites un effort !!!
    Voila ce qui se passe au Congo : (A avoir)

    http://vimeo.com/25341404

    http://www.portablesdusang.com/

  2. Traitez moi d’utopiste, mais j’ai peut-être une idée…
    https://www.facebook.com/uneideetoutesimple

  3. Vraiment sympa ce site, je trouve votre approche vraiment
    intéressante, Bravo pour la rédaction. je partage
    le lien de suite Pauline

  4. Bonjour. Merci pour cet article. Quel est le rôle de la Chine et des pays constructeurs de technologie (Corée, Taiwan, etc.) dans ce drame ?

  5. Bonsoir,

    Je découvre cet article mais surtout cette situation au Congo dont j’ignorais totalement l’existence il y a encore quelques heures. Face à cela, outre évidemment que je sois complètement indigné, ma réaction et ma crainte créent un terrible sentiment d’impuissance !!! J’ai l’impression d’être stupide mais je me demande : que puis-je (pouvons-nous) faire à notre échelle ???? Merci à ceux qui prendront le temps de me partager leur avis.

  6. De toute facon les mondialistes ont un plan
    Ils nous informent que cr qu ils veulent qu on sache
    Le reste a vous de le decouvrir
    Les genocides il y en a eu partout mais bizarrement !!!!
    On comemore que celui des juifs pour nous faire pitie plus que les autres !!!!!! ?????
    Vous a t on parle des goulags ? Pire que les camps de concentration 80 millions de morts par les communistes !!!!! Entendez vous lrs gouvernements en parler .. non il y a eu dew millions de chretiens sacrifies .. ect ect.
    Reflechissez ….et vous comprendrez bcp de choses car tout s accelere en ce momenr
    DIEU et la nature commence a saturer …..et la.
    Attention et gare …..ce ne sera pas de la rigolade

  7. « 6 millions de morts. Dont la moitié d’enfants en bas âge »

    Quelles sont vos sources ? Vous n’en citez pas une. C’est assez important pour construire un argument fiable. Sans preuve tangible votre article est bidon.

    • Les auteurs, Charles Onana, Cynthia Mac Kinney, Pierre Péan dans leurs livres parlent de pas moins de 9 millions de décès depuis le début des troubles juste après l’affaire du Rwanda. L’historien David Van Reybrouck parle lui de 6 millions de morts, et je ne sais plus lequel de ces auteurs avance le chiffre de 3 millions d’enfants.

  8. Je ne saurais jamais comment vous remercier. Votre article m’a mis du beaume au coeur. Les Congolais, impuissants face à cette tragédie, se sont toujours sentis abandonnés à leur triste sort, persuadés que la communauté internationale était volontairement indifférente. Quand de l’Occident s’élève courageusement une voix (la vôtre) non seulement pour faire connaître au monde entier l’horreur de ce génocide mais aussi pour dénoncer la part de responsabilité de l’Occident, je pense que l’espoir est permis. Je pense que le monde va enfin savoir et que le monde va enfin bouger. Merci beaucoup.

  9. on parle de génocide, qui a tué qui , où et quand.
    donner des faits sur ce génocide au Congo.
    Je ne vois que des accusations sur tout, on parle d’holocauste : des faits à ce propos svp

  10. il y aurait peut-être une façon d’utiliser les même stratégie que les migrants vers l’Europe et cela a très bien fonctionné,,,,,,,«METTRE UN PETIT ENFANT INNOCENT AVEC UN CHANDAIL ROUGE ÉCRIT CONGOLAIS SUR LES BORDS DE LA MER,,,,,,» ensuite faire venir les MÉDIAS INTERNATIONALE car ne vous fiez pas sur les américains avec leurs signatures hypocrite et ils sont en période d’Élection donc ils n’ont pas de temps à perdre avec les autres à moins d’avoir de l’argent $$$$$$$$$$$$$ à leur offrir

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*