Quand les Indignés se font des films (3) : Indigné ! et après ?, ode à la sobriété heureuse

mrmondialisationTu aimes les vidéos courtes et percutantes ? Tu es du genre à t’indigner, à te révolter contre les injustices et les aberrations de notre monde ? Installe-toi confortablement dans ton canapé (fonctionne aussi avec un lit, un fauteuil, un pouf…) et découvre notre série de vidéos/fictions qui va te donner envie de bouffer le monde !!

Aujourd’hui, Indigné ! et après ?, par Mr Mondialisation.

Après l’indignation viennent la réflexion et l’action. Il est temps pour le citoyen de prendre conscience qu’il détient le pouvoir de changer son monde. Ce court-métrage vous invite à découvrir des « clés » qui vous ouvriront les portes de la vie alternative. A vous de jouer ! Pour un avenir serein, merci.

Pour bien commencer son récit, Mr Mondialisation nous explique avec précision et rapidité les ressorts de notre société : un système capitaliste basé sur une croissance infinie, une planète aux ressources finies, une valeur travail qui s’effrite à mesure que la technologie progresse et nous libère, une pression qui s’accroit avec les inégalités, une crise qui annonce les prémisses du changement, une écologie bafouée…

Puis, il nous présente les initiatives concrètes qui peuvent être menées, une étape qui stoppe souvent de nombreux indignés, noyés dans un flot de logiques qu’il est souvent bien délicat de démêler. En cinq principes, Mr Mondialisation dresse les étapes permettant de passer de l’indignation à l’action pour mettre en « échec le système » :

I/ Le libre examen : l’idée est de sortir de la matrice, de se délester de tout les codes appris et de toutes les cases occupées jusqu’à présent, désapprendre, pour retrouver une vraie liberté de jugement.

II/ La conscience globale : désormais, nous sommes tous citoyens du monde, avec les mêmes impératifs sociaux et environnementaux. S’en rendre compte, c’est arrêter de penser selon son appartenance à tel pays, nation, religion, c’est penser en tant qu’être humain.

III/ Le progrès éthique : faut-il chercher l’enrichissement personnel ou l’émancipation du monde ? Quel est le juste combat à votre avis ? Si vous avez lu les deux premières étapes, la réponse doit être évidente.

IV/ L’expérimentation collective : pour construire des alternatives en marge de la société économique, il faut réussir à s’organiser ensemble, localement, pour s’émanciper réellement des impératifs du monde marchand.

V/ La simplicité volontaire : c’est penser global, agir local, une sorte de sobriété heureuse…

Mais je m’arrête, j’en dis déjà trop !!

Merci donc à l’indigné Mr Mondialisation pour ce montage documentaire instructif et parfaitement mené !

Voici le court-métrage Indigné ! et après ? en intégralité sur L’Indigné du Canapé (je vous ai choisi la même version mais avec une voix féminine – Mlle Mondialisation – plus agréable). Bonne séance !

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*