Projet Crocodiles : oui, le sexisme est une discrimination à combattre !

projet-crocodiles-avec-de-vrais-morceaux-de-harcelement-de-rue

Mettre fin aux crocodiles, ces carnivores agressifs qui n’ont plus aucune once d’intelligence quand ils voient un bout de décolleté, un bout de cuisse, un joli minois… C’est le but du Tumblr Projet Crocodiles, qui met en BD les agressions de la vie quotidienne dont sont victimes les femmes… simplement parce qu’elle sont femmes ! Stop !

Lire aussi : Mais genre tu crois à la « théorie du genre » ? (pfff !)

Les violences du système entraînent des violences sociales, locales, ciblées. Les femmes font parties de ces cibles, malheureusement. Et c’est pour sensibiliser à ces agressions inutiles et hautement condamnables que Thomas Mathieu a mis en place le Projet Crocodiles.

Mais qu’est-ce que ce Tumblr, exactement ? C’est très simple. N’importe quelle personne victime d’une agression peut envoyer son histoire à Thomas. Ce dernier, en quelques coups de crayon, la transforme en bande dessinée et la poste sur son site. Aucune stigmatisation, aucun jugement de valeur, ses BD en noir et blanc sont claires, concises.

Une seule couleur sort du lot. Le vert des crocodiles, l’animal à longues dents symbolisant l’agresseur (en fait, certains hommes « gentils » sont eux aussi dessinés en crocodiles, d’où un possible amalgame entre sexe masculin et agression, mais bon).

croco projet-crocodiles

Qu’en pensez-vous ? L’idée est noble car la société civile considère encore trop souvent que c’est « normal » ou « pas si grave » qu’une jeune femme se fasse héler, embêter, voire insulter dans l’espace public ou au travail, ne considérant pas cela comme de la discrimination mais plutôt comme « de l’humour qui va trop loin ».

La société française, comme toutes les sociétés, cultive un sexisme ordinaire, comme elle le fait avec le racisme ordinaire… Ce phénomène d’intolérance et de repli ne nait pas d’un Islam extrémiste ou d’une montée de l’immigration, comme les discours les plus simplistes le laissent penser. Non, ces intolérances naissent des inégalités sociales, des injustices, de médias et de formations politiques qui se focalisent sur des conséquences isolées et jamais des causes…

Aller lire le Projet Crocodiles, et surtout, ne laissez plus nos mères, nos sœurs, nos filles se faire insulter sans réagir. Cela commence par une remise en perspective de notre propre comportement vis-à-vis des femmes que l’on peut croiser dans nos vies, dans la rue ou ailleurs…

Merci !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.