Pourquoi la fortune des ultra-riches crée inégalités et pauvreté ?

riche-pauvres

Plus les inégalités sont fortes, plus une large partie de la population s’appauvrit.

Que le journal L’Humanité (crypto-marxistes) ou le couple de sociologues Pincon-Charlot (bobo-gauchiss) professent cette vérité, c’est une chose. Mais quand même une institution pourtant clairement libérale et mondialiste (économiquement uniquement) comme le FMI le confirme, là, ça pousse à démarrer une réflexion de fond.

Je répète, autrement, pour ceux qui doutent ou qui feraient semblant de ne pas comprendre : dans un pays donné, plus les riches sont riches, plus les pauvres sont pauvres. 

Vous voulez encore une autre version : le Capitalisme libéral pur, qui prévoit légalement la liberté des uns de s’enrichir infiniment sous prétexte que la propriété est un droit inaliénable, prévoit également qu’il est légal que d’autres puissent être pauvres voire ultra pauvres à cause des premiers cités.

Allez, je reformule, une dernière fois : la fortune indécente des plus riches PROVOQUE la croissance des inégalités, et donc la pauvreté des autres ! 

L’étude du FMI précise que le déclin du syndicalisme, la diminution des salaires minimums et… la déréglementation du marché du travail (coucou Lois Macron et El Khomri) favorisent l’explosion des inégalités.

Le fait que la richesse abusive de certains défavorise les autres, c’est quelque chose qu’il est très difficile de faire entendre aux défenseurs du néo-libéralisme, car ils pensent que l’Etat est la cause de tous les maux ; car il ne sait pas gérer l’activité, car il n’est pas obnubilé par la croissance, car il gâche et gâche avec des lubies d’un autre âge (éducation, santé, retraite, ça ne rapporte pas donc c’est inutile, c’est ça ?)… Selon eux, le marché se régule lui-même, il est parfait quand l’Etat ne vient pas le gêner, et la Théorie du Ruissellement justifie qu’un riche s’enrichisse autant qu’il le veuille, puisque sa richesse débordante abondera bien vite les bourses vides des plus pauvres. Sauf que.

La liberté des uns ne s’arrête pas là où commence celle des autres

Sauf que notre système s’est construit autour de dizaines de stratagèmes pour empêcher l’argent de redescendre, dans une France qui est toujours aussi riche, et même toujours plus riche… Pourtant, tout cet argent est produit en bas de l’échelle par les masses, rappelons-le. Mais il est capté en haut et ne retombe plus, du tout.

La possibilité d’user et d’abuser de son droit de propriété, les possibilités de licencier même en faisant du profit (et ça ne va pas aller en s’arrangeant), les délocalisations incontrôlées dans cette mondialisation qui n’est qu’économique, l’actionnariat externe encouragé et les coopératives découragées, un système financier opaque et sans frein, un système bancaire qui marche sur la tête (on ne prête qu’aux riches), les impôts dégressifs, les montages financiers, les exils financiers… L’ultra-riche peut s’enrichir pour 100 ou même 1000 générations sans rendre de compte à la communauté, en toute impunité, car c’est légal.

En 5 ans (de crise), Liliane Bettencourt, la plus grande fortune de France, a doublé sa fortune pour atteindre la modique somme de 31 milliards d’euros. Et vous ? Vous qui êtes infiniment plus pauvre, pourquoi vos maigres 1300 euros par mois n’ont pas doublé ? Vous êtes pourtant prioritaire, non ? Vous en feriez des choses avec 1300 euros de plus en ainsi relancer l’économie, alors que Liliane, elle, elle ne peut que faire fructifier des comptes qui débordent dans des paradis fiscaux : inutile pour l’économie française…

pauvre-aide-economie-riche-non

Lire aussi : Le convertisseur de revenus en unités Bettencourt : le jeu qui mesure la violence des riches

Vous voulez des exemples qui prouvent que la Théorie du Ruissellement est devenu un leurre : une nouvelle loi de plafonnement de l’ISF et des revenus immobiliers (revenus pourtant les plus inégalitaires) représentera un manque à gagner pour l’Etat de 9 milliards et pour le bon fonctionnement de nos biens communs (écoles, hôpitaux et autres services « gratuits »). En contrepartie, on avance que les 3000 foyers les plus riches paieraient 3 milliards d’euros de moins… Où est la justice ?

Le mythe de la « Théorie du ruissellement »

Le plafonnement de l’ISF voulu par le Conseil Constitutionnel a déjà fait passer les rentrées d’argent de 219 millions à 21 millions, toujours selon le Canard… « Théorie du Ruissellement », vraiment ? Non.

Autre exemple : On pourrait aussi citer cette statistique alarmante : entre 2015 et 2016, le nombre de banquiers français millionnaires a progressé de 24% ! Quand on se rappelle que suite à la crise de 2008, c’est l’Etat qui a renfloué les banques pour éviter qu’elles ne coulent et que ces dernières ont promis de se « moraliser », on a le droit de trouver ça fort de café !

Lire aussi : Les banques gagnent des milliards grâce aux découverts des plus pauvres !

Les plus riches ne participent pas à l’effort général d’austérité, et aggravent donc la situation pour la majorité, en améliorant la leur propre. Savez-vous que Liliane Bettencourt, encore elle, a payé… 0€ d’ISF. Qu’on vienne ensuite me dire que c’est normal que les riches gagnent autant ! Du coup, qui comble le manque à gagner ? Les Français dans leur ensemble, c’est-à-dire ceux qui ont moins. En 2016, plus d’un milliard d’euros a été remboursé aux plus riches par les moins aisés. Mais dès qu’on parle d’augmenter les aides aux plus démunis, la pensée unique néolibérale hurle à « l’assistanat » et traite de « parasites » les moins friqués.

Autre exemple : Patrick Mulliez et sa famille, qui détiennent Auchan, Leroy-Merlin, Flunch, Kiabi, Jules, Décathlon… sont désormais Belges. Ils ont changé de pays ET de nationalité pour ne plus payer l’impôt français, considéré comme confiscatoire en France. Mais ce n’est pas tout : ils sont aussi experts en montages financiers (entre le Luxembourg, les Pays-Bas et la Belgique) afin de payer également le moins possible d’impôts sur leurs sociétés, car quand on peut, on se fait plaisir.

Lire aussi : Les grandes surfaces – illégales – doivent 418 milliards d’euros !

Au final, la Belgique accueille 20 des 100 plus grosses fortunes françaises, pour un total de 17 milliards d’euros impossibles à capter pour l’Etat français. Pour rappel, c’est quand même l’équivalent de 16 MILLIONS de SMIC… soit plus que vous toucherez dans toute votre vie. Il faudrait même des dizaines de milliers de vies de smicards pour écouler tout ça. Mais certains trouvent que c’est tout à fait normal d’être aussi riche… Dans quelle réalité vivent-ils ?

inegalites-pourcentages-population

Bref, une petite centaine de personnes vit sur le dos de milliards d’autres. Et on continue de trouver ça normal. Et on a même l’affront de dire que « c’est le progrès »…

 

Selon Piketty, les patrimoines des personnes les plus riches ont progressé de 7 à 8% ces dernières années. Dans le même temps, le PIB n’a progressé que de 1%… et le nombre de pauvres a considérablement augmenté. Les écarts se creusent d’autant plus vite entre ceux qui ont un patrimoine, notamment immobilier (car la pierre prend vite de la valeur) et ceux qui n’en ont pas.

Conclusion : plus la richesse des riches s’accroît vite, moins la croissance est forte, car ces ultra-riches savent comment tout conserver et ne pas participer à la solidarité.

Si en plus on « assouplit » le Code du Travail pour faciliter les licenciements sans rien demander en contrepartie aux entreprises, les grands patrons vont s’en donner à coeur joie. Si en plus on abandonne la Taxe Tobin (taxe sur les transactions financières), les traders et autres financiers vont s’en donner à coeur joie.

Tant qu’on réussira à faire croire que tout est la faute des fonctionnaires et des chômeurs, tout ira bien !

Partie 2 : Comment lutter contre l’ultra-richesse ?

 

Sources :

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/plus-les-riches-sont-riches-moins-la-croissance-est-forte-c-est-le-fmi-qui-le-dit_1690009.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/15/les-inegalites-de-revenus-nuisent-a-la-croissance_4654546_3234.html

http://www.humanite.fr/plafonnement-de-lisf-les-francais-remboursent-plus-dun-milliard-aux-ultra-riches-617564

http://www.humanite.fr/les-fortunes-des-ultrariches-demultiplient-les-inegalites-631948

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/fraude-la-famille-mulliez-premiere-fortune-de-france-fiscalement-exilee-en-belgique-prise-dans-la-tourmente-57347e3035702a22d74ad28b

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1633681-abolir-le-droit-a-la-fortune-je-travaille-sur-ce-sujet-tabou-et-je-me-sens-bien-seul.html

https://www.marianne.net/economie/bettencourt-arnault-guerlain-le-canard-enchaine-publie-la-liste-des-milliardaires-qui

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20160607.OBS2085/la-liste-secrete-des-50-rescapes-de-l-isf.html

https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0212087989518-le-nombre-de-banquiers-millionnaires-en-nette-hausse-en-france-2086997.php#inscription

Trois économistes du FMI dénoncent l’échec du néolibéralisme 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*