Liste de sites alternatifs qui n’entretiennent pas la confusion

main-journal-info-alternative

On a tous déjà vu l’un de nos contacts sur Facebook partager une nouvelle « alternative », dont la presse mainstream « n’aurait jamais parlé » et qui lui semble « extrêmement importante ».

Une fois l’article lu, s’il est intéressant, la tentation de le partager est forte. Mais il reste un dernier geste à effectuer, vital : aller lire le Qui sommes-nous ? ou le A propos, ou à défaut (ou si tout n’est pas clair), aller consulter d’autres articles dudit site pour être certain que ce n’est pas un site à la ligne éditoriale obscure.

Si le site invite des personnalités d’extrême droite ou d’autres personnages un peu limites dans leurs discours (confusion, conspiration, négationnisme, conservatisme, cynisme) sous prétexte « qu’il faut pouvoir donner la parole à tout le monde », attention, c’est mauvais signe. Vous êtes certainement dans la sphère fasciste.

Lire aussi : Pourquoi le confusionnisme est-il si dangereux ?

Discuter avec tout le monde, dans la rue, pourquoi pas, c’est une preuve d’ouverture d’esprit. Mais relayer des idées réactionnaires (et donc leur faire de la publicité) dans la sphère publique – sur son propre site en l’occurrence – (alors qu’il n’existe aucune pression et aucune obligation à le faire) n’est pas un choix anodin. C’est même un choix éditorial fort, inenvisageable sur un média dit alternatif, progressiste, humaniste, d’extrême gauche ou anarchiste.

Relayer Soral ou Zemmour parce qu’ils ne disent « pas que des conneries » par exemple, cela n’apporte rien au débat.. En réalité, ces « penseurs », sous couvert de dire quelques « vérités », proposent toujours des solutions souvent très fascisantes pour les régler. Alors, pourquoi les inviter eux plutôt que ceux dont les solutions sont plus novatrices, plus dignes, plus justes ? Pourquoi faire encore de la pub aux réactionnaires, alors que le monde occidental capitaliste est lui-même dans une spirale de plus en plus réactionnaire ? Qu’est-ce que cela amène de plus ?

La confusion est simpliste et conflictuelle, elle séduit et fait le buzz facilement. Mais ne vous laissez pas amadouer par des solutions simples à des problématiques complexes.

Dans la mesure du possible, sur Facebook ou Twitter, ne relayons pas des sites dont la ligne est un peu trouble. C’est suffisamment compliqué de se battre contre les gros médias financés par le marché des armes (ou autres) pour en plus se faire écraser par des médias opportunistes, avides de notoriété et de pouvoir (journalistique ou politique) mais sans réelles motivations pour un changement radical aux niveaux politiques ou sociales.

Bref…

Plutôt que de dresser une liste de sites confusionnistes (la délation, ce n’est pas trop mon truc, à chacun ses responsabilités), je vous ai concocté une liste perso de sites intéressants qui se battent pour la justice sociale et la dignité humaine. Des sites qui ne semblent pas jouer avec le feu. Je le sais, certains sont identifiés comme confusionnistes par une certaine sphère d’extrême gauche anarcho/antifascistes mais à chacun de se faire son opinion.

A propos de certains de ces sites (anarcho/antifascistes), je suis dans l’entre-deux : si j’en apprécie de nombreux, je trouve aussi parfois que leurs analyses – notamment de ce qui relève du confusionnisme ou pas – sont très sectaires et pas toujours très justifiées. Leur tendance à vouloir mettre tout le monde dans le panier à confusion dès lors qu’un lien sombre rapproche deux personnalités ou deux espaces d’expression me fait penser que faire cela, c’est rajouter de la confusion sur la notion de confusion. Et que c’est très dangereux.

Je m’explique sur le sujet dans cet article. J’espère avoir été très clair et avoir joué cartes sur table. Ma liste « positive » ne vaut que ce qu’elle vaut et vous êtes invités à toujours vous faire votre PROPRE avis, sans être influencé ni par X ni par Y.

L’émancipation et l’autonomie sont à ce prix. 😉

Liste de sites alternatifs (avec extraits des « A propos »)

BastaMag

Basta ! est un média indépendant centré sur l’actualité économique, sociale et environnementale. Constitué d’une équipe de journalistes et de militants associatifs, Basta ! contribue à donner une visibilité aux enjeux écologiques, aux actions citoyennes, aux revendications sociales, aux mouvements de solidarité et aux alternatives mises en œuvre.

The Dissident

Parce que l’information pluraliste est un enjeu démocratique et un puissant catalyseur pour la transformation des sociétés, The Dissident entend produire une information originale, libre et indépendante, citoyenne et non-formatée. Celle-ci, ouverte sur l’autre et la diversité des réalités du monde, tendra avec obstination à servir en premier lieu la liberté et la vérité.

The Dissident traitera de toutes les formes de dissidence civile ou institutionnelle, créatives et humanistes…

Ballast

Pourquoi avoir créé Ballast, en novembre 2014 ? Notre premier élan fut celui du croisement, du carrefour : casser les vases clos, ouvrir les petites cases. Mêler la « pensée », avec les guillemets qu’elle implique, et le ras de terre ; l’analyse et le plan serré sur l’ordinaire. Avec pour seul axe le commun et non la division ; le noyau dur des mouvements d’émancipation et non ce qui les disloque. Tramer ensemble la politique et la poésie, l’économie et la peinture, la philosophie et le reportage.

DGR – Le Partage

Nous pensons que les différentes crises auxquelles nous faisons face ne peuvent être résolues que par les « gens ordinaires ». Que le changement viendra d’en bas.

« Le Partage »…une valeur fondamentale, qui se fait rare, et qu’il nous faut remettre au goût du jour, parce qu’elle est essentielle si l’on veut vivre en bonne intelligence, tous ensembles.

Nous n’avons pas de grandes certitudes arrêtées, si ce n’est celle qu’il nous faut tous agir.
Et si tout ça vous parle un tant soit peu, n’hésitez pas à nous contacter, à poser des questions, à proposer, à réagir !

StreetPress

Lancé en décembre 2009, nous sommes un média indépendant, qui s’adresse à la nouvelle génération de lecteurs. Chaque mois, plusieurs centaines de milliers de lecteurs viennent lire nos enquêtes et reportages sur la société, la vie urbaine, la politique ou la culture (lu sur Ulule, StreetPress n’ayant pas de page genre « Qui sommes-nous » sur son site)…

Contretemps

La création en 2001 de la revue Contretemps prolongeait le renouveau des mouvements sociaux et l’amplification de l’audience de la gauche radicale de la fin des années 1990. Depuis, la revue s’est inscrite dans le paysage comme un point de rencontre des univers intellectuels et militants, un « carrefour des radicalités », selon l’expression du philosophe et militant Daniel Bensaïd qui en fut à l’initiative.

Lundi.am

Tous les lundis matin… (courant anarcho-stalinien)

Socialisme-libertaire

Le socialisme libertaire est une idéologie visant d’une part à l’abolition de l’État et du capitalisme.

Rebellyon

Rebellyon est un media alter­na­tif à Lyon géré par un col­lec­tif auto­nome. Il n’est pas com­posé de pro­fes­sion­nels des médias, mais d’indi­vi­dus béné­vo­les et mili­tants. Il s’ins­crit au sein du mou­ve­ment anti-auto­ri­taire lyon­nais.

Les Enragés

Les Enragés, groupe de révolutionnaires radicaux qui revendiquèrent l’égalité civique et politique mais aussi sociale pendant la Révolution française.

La Horde

Énervé, indiscipliné, collectif et solidaire : ainsi va la horde, ainsi va l’antifascisme.
Instrumentalisé, caricaturé, dévoyé, méprisé : ainsi va l’antifascisme, et la horde vient remettre les pendules à l’heure.
En proposant un point de vue antifasciste sur l’actualité nationale et internationale, en collaboration avec les sites militants qui le font déjà, et en contrepoint des médias traditionnels.

Paris luttes info

Un site d’infos anticapitaliste, anti-autoritaire et révolutionnaire. Ce site internet est aussi bien un relais qu’une caisse de résonance des luttes, résistances et conflictualités en cours, dans Paris et ses banlieues

Acrimed

Née du mouvement social de 1995, dans la foulée de l’Appel à la solidarité avec les grévistes, notre association, pour remplir les fonctions d’un observatoire des médias s’est constituée, depuis sa création en 1996, comme une association-carrefour. Elle réunit des journalistes et salariés des médias, des chercheurs et universitaires, des acteurs du mouvement social et des « usagers » des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service d’une critique indépendante, radicale et intransigeante.

La Quadrature du Net

La Quadrature du Net est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d’Internet, notamment la libre circulation de la connaissance.

À ce titre, La Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée.

Elle fournit aux citoyens intéressés des outils leur permettant de mieux comprendre les processus législatifs afin d’intervenir efficacement dans le débat public.

Le Monde Diplomatique

Il [le journal] conjugue une large ouverture sur les questions internationales avec une vision critique de ce qui demeure le plus souvent dans l’angle mort de la presse : l’idéologie et le fonctionnement global du capitalisme, les conséquences écologiques et sociales du libre-échange, les dangers du « choc des civilisations », l’arrière-plan des alliances militaires, les utopies nécessaires, les perspectives des nouvelles formes de démocratie à l’ère des grands basculements géopolitiques.

L’Humanité

Progressiste, il propose à la réflexion le travail d’analyse sur notre société d’un média communiste. Il exprime ainsi les convictions des acteurs de l’Humanité (paix, internationalisme, appropriation collective de l’économie, une autre façon de produire et de distribuer les richesses, le féminisme, la démocratie…) et ouvre cette réflexions aux internautes, partant du principe que chacun peut l’enrichir et la faire évoluer.
Indépendant, il relaye une information produite par le seul quotidien national dont le capital n’est pas contrôlée par de grands groupes privés.

Mediapart

Mediapart est un journal d’information numérique, indépendant et participatif. Il est né de la volonté de quatre journalistes: François Bonnet, Gérard Desportes, Laurent Mauduit et Edwy Plenel. Les deux autres fondateurs sont Marie-Hélène Smiéjan et Godefroy Beauvallet.

Les mots sont importants (LMSI)

Les mots sont importants : vivre dans l’omission de cette évidence laisse la voie libre aux plus lourds stéréotypes, amalgames, sophismes et présupposés clôturant la pensée et la création mieux que ne le ferait la plus efficace des censures.

Il n’est évidemment pas question pour nous de dicter la bonne manière de penser ou de parler, pas plus que de dresser une liste des mots interdits. Mais si nous ne prétendons pas connaître la bonne façon de parler, nous considérons qu’il y en a indéniablement de mauvaises.

C’est l’analyse de certaines d’entre elles que nous proposons sur ce site, en soulignant l’ampleur et la gravité de leurs effets : entretien des préjugés et des politiques racistes ; légitimation de l’oppression dite « sécuritaire » ; euphémisation de nombreuses violences, notamment étatiques ; occultation des questions dites « mineures » comme le sexisme ou l’homophobie ; triomphe du mépris de classe et de la « guerre des civilisations »…

Reporterre

L’écologie engage le destin commun, engage l’avenir, sa situation découle largement des rapports sociaux : c’est donc bien une écologie politique et sociale que Reporterre présente et discute. Impartial et non partisan, Reporterre est en empathie avec les mouvements écologiste, altermondialiste, et alternatif. Sa vision de la situation présente de la planète est que la crise écologique en est le problème fondamental.

L’Âge de faire

L’âge de faire témoigne des expériences alternatives en matière de réappropriation de l’économie, de création de lien social, d’écologie et d’engagement citoyen. Son credo : offrir à ses lecteurs des outils qui leur permettront de mettre en œuvre leurs idées.

Mouvements

Fondée en 1998 par Gilbert Wasserman, la revue Mouvements alimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche.

Chercheurs, journalistes et militants peuvent-ils s’essayer, ensemble, à décrire le monde social et contribuer au débat d’idées ? C’est le pari lancé par la revue Mouvements : se constituer en espace d’information critique, d’enquêtes sociales, de travaux théoriques et d’interpellation politique afin d’intensifier les échanges entre travaux de recherche, espaces de résistance et de proposition politique.

Reflets

Le reflet n’existe pas sans le modèle originel. Reflets.info fait le pari de devenir le reflet d’une société, des individus qui la composent. De leurs interrogations, de leurs inquiétudes, mais surtout, de leurs espoirs. Des espoirs de démocratie, de partage, de solidarité, de bien-être et de tant d’autres choses.

Politis

Politis, c’est… un hebdomadaire indépendant et engagé. Politis est un hebdomadaire fondé en 1988 par une équipe de journalistes que rassemblaient les préoccupations environnementales et une sensibilité aux combats de la gauche de la gauche.

La Toupie

L’équipe de toupie.org est constituée de … une seule personne qui n’appartient à aucune association, organisation ou parti politique et qui, en toute indépendance, ne « roule » pour aucun d’entre eux. Au service de tous ceux qui souhaite aller vers un « autre monde » et pouvoir penser librement.

Contretemps

Le lancement du site Internet de la revue Contretemps est plus qu’une simple extension de la revue papier. Ce site a pour ambition de devenir un équivalent radical, dans la mouvance anticapitaliste, des sites de réflexion et d’analyse récemment apparus dans le sillage des think-tanks de la droite libérale ou de la social-démocratie, pour leur disputer le terrain des idées.

La Brique

La Brique n’est attachée à aucune organisation, aucun parti, aucune institution. La Brique n’a donc que faire des discours de bonnes intentions. Que les responsables politiques tendance « sociale », les élites syndicales, culturelles et associatives se le tiennent pour dit : La Brique ne lâchera rien. Quant aux réactionnaires, gaullistes, fascistes, de droite ou autres centristes… La Brique est et sera impitoyable !

Fakir

Fakir est un journal indépendant et alternatif engagé à gauche. Il a été créé en 1999 à Amiens, en Picardie. Le journal se présente comme n’étant lié à « aucun parti politique, aucun syndicat, aucune institution » (Wikipédia).

Barré

Barré s’intéresse à l’autre information, celle des gens qui naviguent à contre-courant. Notre objectif est de mettre en lumière les démarches alternatives et cela dans tous les domaines (culture, sport, économie, politique…).

Mr Mondialisation

Mr Mondialisation est un think tank informel et citoyen francophone à visée internationale. Son objectif principal est d’alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux de notre temps.

D’orientation résolument Humaniste, Mr Mondialisation se veut être une entité adogmatique, apartisane et hermétique aux théories qui ne soient pas motivées par la raison. Nos convictions nous poussent cependant à défendre les droits Humains et Universels mais également les “droits de la Terre”…

Mémoire des Luttes

Site d’informations dédié à l’actualité des mouvements sociaux dans le monde, à leurs débats et actions.

CQFD

Mensuel de critique et d’expérimentation sociales.

Et bien sûr… L’Indigné du Canapé

Les articles du site L’Indigné du Canapé se rapprochent d’une sensibilité altermondialiste, humaniste, anarchiste et défendent par dessus-tout l’idée de justice sociale.

 

Dans cette 2e version de l’article, il y en a une trentaine (32 je crois, contre 23 dans la V1), et j’en oublie sûrement que je consulte de temps en temps. Il y en a d’autres, c’est sûr, mais déjà avec ceux-là, on peut se renseigner sur l’actualité et les alternatives sereinement. En magazine papier, on pourrait également citer La Décroissance ou Demain en mains…

Si vous connaissez d’autres sites alternatifs de référence ne relayant a priori pas d’idées d’extrême droite ou confusionnistes (du genre « la gauche de la bêtise, la droite de la nullité »), n’hésitez pas à les partager avec moi en commentaires ou par mail.

De la même manière, si vous avez une preuve que l’un des sites que j’ai relayé s’est mis à flirter (ou a déjà flirté) avec l’extrême droite, envoyez-moi cette preuve : j’effacerai le site de cette liste illico si je me fais la même opinion que vous. Adversaire politique acharné des idéologies autoritaires/nationalistes/souverainistes/royalistes/fascistes/racistes etc., je serai le premier à reconnaitre mon erreur et à la corriger !

Merci d’avance et faites passer le message : donner de la force aux petits médias indépendants et alternatifs, c’est bien, essayer de le faire (mais mal) en renforçant les médias « dissidents » aux propos fachos, c’est contre-productif !

Peace.

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

33 commentaires

  1. bonjour, vous avez oublié au moins CQFD, La Décroiissance, et j’imagine bien que votre liste est loin d’être exhaustive, y a du boulot!, cordialement,

  2. L’âge de faire , la marseillaise, le ravi manque à ta liste me semble t’il

  3. Bonjour

    Merci pour cette liste que je vais étudier avec attention! C’est un petit trésor pour moi qui, depuis peu en fait, recherche justement de l’info, de la vraie. Et une chose est sûre, c’est très compliqué de faire le tri! Un peu d’aide sera donc la bienvenue même si effectivement je me ferai un avis a le temps!

  4. Bonjour,
    Je pense qu’il pense FAKIR et Arrêt sur image.
    @+++
    Najib

  5. Bonjour, une liste très utile.

  6. Le crieur… édito papier de mediapart plus poussé dans ces articles mais qui ne sort qu’au trimestre

  7. Hello,

    Faites attention, Mediapart a déjà invité Frederic Lordon pour qui la démocratie est la souveraineté du peuple sur un territoire et donc sur une nation (donc souverainiste et nationaliste) ^^

    Si l’on sort de la confusion intellectuelle autoritaires = nationalistes = souverainistes = royalistes = fascistes = racistes, on peut aussi mentionner arret sur images qui fait un super travail.

  8. Je connais aussi :
    Informaction
    On passe à l’acte
    TVlocale
    les héros imagine
    auxbonnesnouvelles.ch
    Sparknews
    Sideways
    Shamengo
    Courant positif
    Bouge ta Corse (en corse)
    La Télé de Lilou
    Histoire ordinaire

    Certains sont plus créateurs de contenu constructif que des journalistes à proprement parler mais leur action n’en ait pas moins louable…

  9. Bonjour nous venons juste de découvrir ton site 😉

    Pour répondre à « l’invitation » de fin d’article… au sujet du « Mr mondialisation », un excellent article des « Enragés » :

    « Mr Mondialisation ou le masque de l’écologie confusionniste » :

    http://www.lesenrages.antifa-net.fr/mr-mondialisation-ou-le-masque-de-lecologie-confusionniste/

    Cordialement,

    Blog Socialisme libertaire

    • Déjà lu, pas trouvé cet article concluant.
      Lisez mon article sur le confusionnisme, vous comprendrez mon point de vue.
      J’ai un peu l’impression que les Enragés passent leur temps à taper sur des « faux gauchistes », c’est « confusant »

      • … eh bien disons que pour nous leur analyse est concluante et nous partageons pleinement leur conclusion… 😉

        Ce site -en aucun cas « gauchiste »- est l’archétype de la confusion si commune et c’est le problème avec les sites confusionnistes : c’est un conglomérat de bons articles et de mauvais… sans ligne idéologique précise et modulable pour tous le monde…

        Notre opinion est qu’il y a assez de sites fréquentables (et il y en a de très bons dans ta liste) sans relayer ce genre de « gloubi-boulga » insipide… personnellement nous les fuyons.

        https://confusionnisme.info/tag/mr-mondialisation/

        http://www.vigilance.pw/index.php/MrMondialisation

      • … nous avons oublié de préciser que nous avons une approche communiste-libertaire (notre ligne idéologique) des choses et notamment sur celui -très inquiétant- du confusionnisme politique qui prolifère et prospère sur le Net.

        « Mr mondialisation » a été fondé par une seule personne (anonyme) en Belgique et qui a trouvé un créneau pour en vivre. Le pire dans sa « biographie » c’est d’être soit-disant « apolitique »… la tarte à la crème si connue dans les milieux fascisant, complotiste, conspirationniste et confusionniste.

        Même au PCF ils mettent en garde que ce site… !
        > Lien vers le site du PCF CAP CORSE :

        http://pcfcapcorse.over-blog.com/2016/03/aux-communistes-qui-partagent-les-articles-de-la-complosphere.html

        Blog Socialisme libertaire

        • .. Désolé pour ce 3ème commentaire (et dernier) :

          Effectivement, nous avons parcouru ton site et nous n’avons pas la même approche des choses (nous ne sommes pas « neutres » ni « apolitiques » non plus… puisque pleinement communiste-libertaire).

          Tu prends (et c’est ton libre choix bien entendu) position pour Chouard que nous rejetons radicalement dans la ligne évoquée par AL (dont nous sommes proche) sur son site :

          http://www.alternativelibertaire.org/?Rouges-bruns-Ne-pas-Chouard-dans

          ou sur notre Blog :

          http://www.socialisme-libertaire.fr/2015/05/le-vrai-visage-d-etienne-chouard.html

          Quant à ce fameux « Mr mondialisation » (qui fait des courbettes au pourceau antisémite Dieudonné) tu as l’entière liberté d’en faire des louanges… mais dire qu’il a des messages « libertaires » (!!) c’est éclabousser toute l’idéologie anarchiste… confusionnisme inavoué ? 😉

          « 3 années Il y a (…)
          Bravo à Mr Mondialisation, je suis un grand fan, et je pense que tout changement commence par changer soi-même. Sa vidéo est claire et bien amenée :
          Le poids des mots, le choc des images, à notre tour de faire passer ce message humaniste, solidaire, juste et libertaire.
          L’Indigné du Canapé »
          (source : http://4emesinge.com/indigne-et-apres-mr-mondialisation)

          Dommage, nous commencions à -sincèrement- apprécier ce site.
          Ceci dit sans animosité ni agressivité… chacun sa voie.

          • En parlant de petites bêtes…
            Je ne suis pas neutre ni apolitique, je le précise régulièrement.
            Concernant Chouard, j’ai en effet défendu l’homme lorsqu’il a reconnu s’être trompé sur Soral et s’en détacher, car un homme est capable de changer, et que du reste, ses idées politiques sont intéressantes.
            Néanmoins, j’ai entendu qu’après mon article, il avait de nouveau fait machine arrière. Ma position est donc bien plus nuancée que vous ne le pensez sur Chouard (en gros, je ne me préoccupe plus de l’homme)

            Pareil pour Mr Mondialisation. Vous êtes allé dénicher un com qui n’est même pas sur mon site et qui date d’il y a bien 3 ans… Les opinions évoluent en 3 ans. Et en effet, j’apprécie bien moins MrM qu’avant (je commente d’ailleurs régulièrement la page FB pour en savoir plus sur ce site, car en effet, tout n’est pas parfaitement honnête, notamment au niveau des financements). Mais je n’en fais pas pour le moins un site conspirationniste. Les arguments du site Les Enragés sont légers sur ce point.

            Et concernant Les Enragés, si j’apprécie leurs analyses et beaucoup de leurs papiers, je déplore ce côté « délateur qui tire sur tout ce qui ne défend pas de ‘pures idées anticapitalistes qui disent leur nom comme nous’ « , qui ne fait pas sincèrement honneur à l’idéologie plus générale. De plus, j’ai parfois essayé de discuter avec eux, et j’ai été banni sans raison (la méthode déçoit, pour quelqu’un comme moi qui me considère du même bord).

            Bref, je reste sur mes positions : ni les Enragés ni Mr M ne sont parfaits, ils ont leurs défauts, mais aucun des deux ne me semble dangereux à lire !

        • Politiquement, je pense avoir la même approche des choses, mais mes sensibilités me poussent à moins facilement catégoriser les personnes que ne le font les Enragés notamment, en se basant uniquement sur des sources web et en cherchant parfois la petite bête.

          • … merci pour ta réponse qui est bien « équilibrée » 😉 et remets quelques « petites choses » à leurs places 🙂

            > Lorsque nous disions ne pas être « neutre » cela faisait uniquement référence à ce « Mr m » qui proclame à tout-va et trompeusement qu’il serait « apolitique »… tout faisant des clins d’œil (entre autres) au pourceau réac et antisémite Dieudonné : rien que ça cela nous fait le vomir… il rentre tout fait dans cette catégorie que tu as remarquablement décrite dans l’introduction :
            « Si le site invite des personnalités d’extrême droite ou d’autres personnages un peu limites dans leurs discours (confusion, conspiration, négationnisme, conservatisme, cynisme) sous prétexte « qu’il faut pouvoir donner la parole à tout le monde », attention, c’est mauvais signe… »
            « Mr m » n’est pas spécialement conspirationniste (nous ne l’avons pas écrit) mais il est clairement confusionniste et néo-conservateur prêt a tout pour faire de l’audience.
            C’est un site « attrape-tout » bien connu en sociologie politique pour les partis.
            Quant à l’allusion à ton com d’il y a 3 ans -et bien sûr que tous le monde évolue 😉 – c’était juste pour relevé ton qualificatif de « libertaire » à « mr m » ce que nous ne pouvions que décrier ! Si ce type est « libertaire » c’est que les mots ne veulent plus rien dire…

            > Idem (vis-à-vis de ton introduction) pour Chouard, Collon et autre Bricmont, personnages très intelligents et très habiles pour manier une subtile confusion politique qui ne mène à rien.
            Pour Chouard nous avion lu ton article sur son sujet et n’étions -bien évidemment- pas au courant de l’évolution de ta position…

            > Quant aux « Enragés », comme le nom l’indique, ils sont très radicaux dans la mouvance « antifa »… et parfois excessif. Ils ont d’excellentes analyses effectivement. Nous avons aussi un œil critique vis-à-vis de la mouvance « antifa » : nous sommes farouchement antifasciste mais l’être n’est en aucun cas une fin en soit. Si l’on a pas une optique politique claire, nette et précise -car le problème est global- c’est un coup d’épée dans l’eau : idem pour l’anticapitalisme, le racisme, le féminisme et beaucoup d’autres combats légitimes.
            Pour nous, c’est l’anarchisme communiste-libertaire sans complexe et sans dogmatisme ni nombrilisme.
            Nous avons déjà croisés des « antifas » staliniens à vomir… c’est pourquoi il être clair et affirmer ses idées haut et fort pour ne pas tomber dans le réformisme (qui ne change rien) ou le confusionnisme si à la mode de nos jours.

            PS : nous avons connu ton site récemment via un article ton article sur la décroissance.

            Amicalement ★

            Blog Socialisme libertaire.

  10. et la Décroissance? Gros oubli!

  11. Non mediapart n’est pas independant. Plenel esr un ami du Quatar, il est egalement un defenseurs des representants du mouvement « des freres musulmans ».

  12. Je ne peux pas commenter, Mes mails ne passent pas….bon ben tout ça pour dire que Plenel n’est pas independant. Il est le defenseur du quatar et des freres musulmans

  13. Bonjour,
    Je suis très heureux de faire votre connaissance, de par votre versant libertaire et par l’alerte que vous lancez concernant certains sites ou médias fascisants (euphémisme)
    Je suis d’accord avec l’observation faite concernant Mr Mondialisation et je pense par ailleurs que vous pourriez y ajouter le site des insoumis de Jean-Luc Mélenchon : L’Heure du Peuple, journal insoumis
    [Rechercher dans le domaine heuredupeuple.fr] heuredupeuple.fr
    Bonne route.
    Le monde est fait de plusieurs matins !
    Salut et Fraternité !!!
    Libegfrala (Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité)

  14. pour répondre à votre invitation sur les sites je trouve que les Enragés que vous citez comme source digne de foi, ont des jugements vraiment inappropriés à l’égard de Pierre Rabhi et des Colibris

    j’ai cessé de relayer des infos de ce site depuis…

  15. il me semble que vous auriez pu citer Fakir, Zindigné(e)s, cerise (rouge aigre doux), l’Âge de faire et peut-être d’autres…

    Alain

  16. Jacques Torreilles

    Je n’ai pas vu dans la liste le journal « l’Age de faire » mais j’ai peut être mal lu.

    ce journal propose aussi le lancement d’un journal d’économie (Demain en mains) avec un plan S pour Economie sociale solidaire écologique.
    Alternativement avec RJNV l’esprit de la Vallée !

  17. Il y a également LE DRENCHE, qui organise des débats de super qualité sur l’actualité : https://ledrenche.fr/

    A découvrir, je pense…

  18. Oublier Siné mensuel, Pièces et main d’oeuvre et tant d’autres dont Le Saker francophone ?

  19. Bonjour,

    pour ma part, je rajouterais les sites alterecoplus (http://www.alterecoplus.fr/content/qui-sommes-nous) et multinationales.org (http://multinationales.org/A-propos).
    Multinationales.org est géré par la même équipe que Basta.

    Je suis assez curieux d’avoir vos impressions sur ces deux sites…

    Bertrand

    • Sont-ce que les sites internets que vous souhaitez répertorier ou aussi les pages/groupes facebook, les blogs et les médias classiques papiers (sans forcément de véritables sites internets ou nouveaux médias dédiés – en terme de suivi de contenus – comme par exemple pour le « Canard Enchaîné ») ?

      Merci par avance pour votre réponse !

  20. Certes le propos est plus que louable, il est nécessaire.Certes la liste proposée est large et instructive.Mais les commentaires qui ont suivi démontrent par leur grande densité l’insurmontable difficulté de cette entreprise.Grand merci tout de même car le débat est grand ouvert et le restera.Et ce débat vaut le détour.

  21. Désolé pour mon envoi précédent mais je n’avais pas vu que « Politis » y était…

    Selon moi même si étant donné son ancienneté et le fait qu’il est quasi institutionnel, et qu’il ne peut donc pas être qualifié d’ « alternatif », l’hebdomadaire « Le Canard Enchaîné » devrait y être présent étant donné toutes les informations très précieuses que l’on y trouve !

    Cordialement,

    T.S.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*