L’espionnage de masse des Géants sociaux de l’Internet


Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /home/indigned/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 3083
Big Brother

Voici une contribution signée par un « Auteur Anonyme » :

A partir du moment où vous détenez un smartphone Apple ou Google (Androïd), vous acceptez le flicage de la vie privée de chacun, vous prenez le risque potentiel de vous exposer à des ennuis si le monde ne tourne pas dans le bon sens mais vous prenez aussi le risque d’exposer vos proches dans cet avenir qui n’est pas impossible :

> Dans chacune de vos photos prises, la géolocalisation exacte est automatiquement ajoutée dans les metadonnées de ce fichier à travers les systèmes iOS et Android.
> Ou encore les applications telles que Facebook (Messenger) leur donne le droit de consulter vos SMS dès lors que l’application est installée, bien que des datacenters stockent déjà ces données.
> Les autorités exigent de disposer de « portes dérobées » et de moyens de reconnaissance dans les applications d’échanges cryptées de « bout-en-bout » (tel que Télégram qui le permet entre 2 personnes max). Et ils en disposent déjà.

Avec la démocratisation du Cloud des Géants (soi-disant pour sauvegarder nos photos, messages, etc, et qui en réalité est une véritable machine à espionnage pour les autorités), l’espionnage est généralisé et légitimé par les citoyens lambda dans les 4 coins du monde depuis maintenant quelques années.

Votre vie peut être retracée par des instances privées par ce biais, qu’elles soient de l’ordre de l’autorité ou de la criminalité.

> Dans un cas extrême, en cas de criminels politiques qui obtiennent par un moyen malveillant X ces données (et c’est déjà arrivé), les pépins peuvent aller jusqu’à atteindre votre propre famille si une quelconque opposition vous considère comme un danger pour la société (et c’est aussi déjà arrivé).
> Mais aussi la vie de ceux qui vous entourent dans les abords, que vous connaissez ou non, en donnant un jour ou l’autre des renseignements sur ce que vous auriez pu voir ou obtenir dans ce passé, sous le prétexte d’une soi-disant « menace terroriste » qui va à l’encontre de la « pensée unique » d’une doctrine qui se met en place.

Les politiques sont incapables de stopper cet espionnage de masse en cours, que ce soit dû à leur paresse, à leur ignorance, ou dû à leur corruption vis-à-vis de l’argent ou d’influences quelconques. Mettre fin à l’espionnage des Géants (Apple, Google, Facebook) contre les citoyens est aussi une des priorités du XXIème siècle pour préserver la liberté d’expression future, et surtout celle des générations suivantes en cas de « pensée unique » généralisée ou encore en cas de lourds différents politiques.

Exiger des hébergeurs que les données ne soient accessibles que par les utilisateurs concernés devient une urgence pour stopper une nouvelle forme de fascisme qui se dessine jour après jour ! Protonmail a réussit à faire ce pas contre Gmail (http://www.numerama.com/tech/205099-lincident-entre-protonmail-et-google-ou-lenjeu-de-la-neutralite-des-moteurs-de-recherche.html), d’autres initiatives dans ce sens doivent se poursuivre contre les Géants Sociaux de l’Internet, dans les clouds et sur les réseaux sociaux !

Auteur Anonyme

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*