Les partis citoyens font une percée historique en Espagne !

municipales-espagne-election-podemos-gauche-citoyen

En Espagne, le bipartisme n’est plus. Il est tombé suite aux nombreux coups d’éclat des mouvements citoyens, notamment l’influence des Indignés espagnols, hyper actifs dans le maintien d’une lutte pour des droits citoyens dans un pays où les libertés individuelles tendent à disparaitre sous les injonctions des gouvernements au pouvoir et de la fameuse Troika.

Le bipartisme n’est plus, donc.

Hier, à l’occasion des élections municipales, les deux plus grosses villes d’Espagne, Madrid la Royale et Barcelone la Catalane, ont envoyé un signal fort à quelques mois des législatives.

A Madrid, le PP (parti de droite, 34,6%, 21 sièges) conserve une légère avance face à Ahora Madrid, de Podemos (32,2%, 20 sièges). Si Podemos s’entend avec le PSOE (PS espagnol, 15%, 9 sièges), ils auront la majorité absolue dans la capitale !

Évidemment, ce n’est pas la perfection de devoir cohabiter avec le PS, mais c’est déjà énorme que d’avoir fait ce score et de démontrer que les citoyens ont encore voix au chapitre quant à la politique qui est menée dans leur pays.

A Barcelone, c’est encore mieux (avant d’éventuelles alliances) car c’est le parti radical et citoyen de gauche (Barcelona en comun) qui arrive en tête avec 25,4% des voix (11 sièges), devant la droite indépendantiste (22,9%, 10 sièges). La 3e place est occupée par un autre parti citoyen (de centre-droite), Ciutadans (11,17%, 5 sièges).

En Espagne, la révolution est en marche de manière encore plus intéressante qu’en Grèce car ce sont en majorité des citoyens (et non des politiciens aguerris) qui mènent ces nouveaux partis !

Lire aussi : La Grèce seule face à l’Union, comme dans les pires films de science fiction

Espérons que ce vent frais nous donne quelques idées pour qu’on arrête de voter soit pour l’alternance, soit pour une famille qui se dit anti-système et pour des frontières fortes et qui n’a aucun scrupule à aller cacher des lingots et des millions en Suisse. Pas mieux que les autres finalement…

Suivez-mon regard !

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.