Les journaux français ne parlent déjà plus de la catastrophe en Equateur

maison-detruite-equateur

Voici une contribution signée « Alice, Barbara, Gaëlle et Vicente », l’équipe de « a roof for hope », qui agit actuellement en Equateur :

 

Les journaux français ne parlent déjà plus de l’Equateur ? Alors qu’un terrible séisme, d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter, a ravagé la côte du pays le 16 avril dernier, et fais plus de 600 morts et plus de 4000 blessés (des chiffres qui continuent d’augmenter).

Ne fermons pas les yeux, ce n’est pas un autre bulletin d’information de nos journaux publics, qui termine dans l’oubli (une autre bombe, guerre, famine, attentat ?). Toutes ces informations ne peuvent pas devenir banales, normales. Elles ne sont pas seulement virtuelles. Ce qui se passe ici est réel, et chacun peut aider à son niveau.

Nous vous expliquons la situation : nous sommes 4 volontaires, présents en Equateur, en stage pour différentes organisations locales. Il y a maintenant bientôt deux semaines qu’un séisme d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter a dévasté la côte du pays. L’urgence est à l’apport des besoins dits primaires (eau, nourriture, médicaments, aide sanitaire et psychologique…), des familles dorment dans les rues ou dans des maisons fissurées et craignent de nouvelles répliques, et sont plus vulnérables faces aux épidémies. Les femmes et les petites filles sont plus facilement sujettes aux violences (physiques, sexuelles…).

Nous avons monté une campagne de crowdfunding ici en Equateur à la suite du tremblement de terre. Notre objectif est d’atteindre 17 250 dollars pour aider au financement de matériel pour la reconstruction de maisons dans la région d’Esmeraldas au Nord du pays. Nous sommes en relation avec une association  locale, partenaire historique de nos organismes (plus d’explications sur la page Facebook de la campagne et sur la page de la collecte).

Nous en sommes à la moitié du timing (2 semaines sur 4). Aujourd’hui nous avons 2382 $ sur 17 250$.

L’heure est à l’activation des réseaux, c’est simple, généralement 1 clic ou 2, le plus efficace est un message aux personnes qui selon vous pourraient se sentir concernées.

Par exemple, j’ai 264 amis Facebook, si chacun donne 5 euros, nous atteignons 1320 euros supplémentaires. Avec le réseau d’une amie qui a au hasard 300 amis qui se sentent un peu concernés, nous pouvons avoir 1500 euros de plus… et ainsi de suite…

UTILISONS LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR FAIRE PARTAGER CE GENRE DE MESSAGE !

>> FAIRE UN DON

l’équipe de « a roof for hope »,
Alice, Barbara, Gaëlle et Vicente

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*