L’anarchie, le cadre et la marginalité : mon interview sur Eclectea (extrait)

hessel-tag-indignez-vous

Bastien Barouh, jeune journaliste sur le média web Eclectea, a voulu m’interviewer sur le thème de la marginalité dans le cadre d’un cycle sur le sujet.

L’interview – écrite – est à découvrir en intégralité sur Eclectea mais en voici un court extrait, pour vous donner (je l’espère) l’eau à la bouche :

Bonjour l’Indigné, pour commencer comment définirais-tu ton idéologie politique ? De quoi est-elle le fruit et de quoi s’alimente-t-elle ?

L’I : Je débuterai en commençant par dire que tout est politique, selon moi. La manière dont on vit, dont on s’alimente, dont on s’éduque et avec laquelle on éduque les enfants, les lectures que l’on fait, nos choix, etc.

J’ai longtemps recherché l’idéologie politique qui me correspondait le mieux, à travers des rencontres, beaucoup de lectures, et une réflexion intense, toujours bouillante. Aujourd’hui, je dirais que c’est un mélange de marxisme (pour sa critique du capitalisme), d’écologie radicale (la seule qui vaille) et d’anarchie, pour ce qu’elle a d’opposé à la logique de domination, et par ses aspects éternellement révolutionnaires, jamais figés.

Et comment traduis-tu cela dans la vie quotidienne ? Et dans ton rapport à l’actualité ?

Si les thématiques 1/des structures rigides dans lesquelles on vit 2/de la marginalité politique et 3/des pensées politiques à la recherche de l’émancipation vous intéressent, je vous invite à aller voir :

L’Interview de L’Indigné du Canapé sur Eclectea !

Retrouvez aussi Eclectea sur Facebook !

Choisir parmi les étiquettes les plus utilisées

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter ! Ou encore vous abonner à la newsletter (NOUVEAU) !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*