Ducky, le canard candide…

canard

Voici un article signé « Frédérique Paggi » : 

 

Ducky, le canard candide…

Tout le monde sait qu’en matière de rigueur, les Suisses sont imbattables. Laissez-moi vous conter la mésaventure qui est arrivée à Ducky, un canard lambda, de ceux sélectionnés pour l’élevage du foie gras en France.

Ducky, qui vivait en Savoie et rêvait d’air libre, de prairies verdoyantes et d’étangs où barboter, avait jeté son dévolu sur la campagne helvète. Ni une, ni deux, une nuit de pleine lune, il fait son baluchon et s’évade de l’usine concentrationnaire où il coulait des jours sombres…

Le voilà qui arrive à la frontière et sort ses papiers. Les douaniers suisses, toujours très pointilleux, constatent primo qu’ils sont en règle et deuxio que Ducky, à ce moment-là, pète la forme. Mais ils lui interdisent quand même l’accès au territoire sous prétexte que les palmipèdes ne peuvent plus venir se faire du lard sur le territoire suisse. Foi d’Helvète ! c’est dégueulasse que l’on puisse gaver des canards, ou des oies d’ailleurs ! La Suisse refuse donc que cette barbarie soit perpétrée sur son sol et lui enjoint d’aller se faire martyriser ailleurs.

Déçu et ne sachant où aller, Ducky retourne en France chez son éleveur tortionnaire tout en rêvant de jours meilleurs. Les gabelous ont été clairs, pas de palmipèdes vivants à l’engraissage, mais en revanche en boîte et sous forme de foie gras les barrières douanières leur sont grand ouvertes ! C’est clair, c’est « cohérent » et sans appel !

Ce que Ducky, le vaillant petit canard qui rêvait d’un monde meilleur, ne sait pas encore, c’est qu’il sera exaucé. Il passera bien les fêtes de Noël en Suisse et, qui plus est, entouré de joyeux convives ! Elle est pas belle la vie ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*