Boycott de McDo : Nous (nous, nous), c’est le (dé)goût !

mcdo-tue-degout-destruction

[Pression sociale]

Il n’est jamais bien vu de faire différemment des autres et de l’assumer. Tous ceux qui expérimentent cette réalité sociale me le confirmeront, je pense.

Cela fait une dizaine d’années que je boycotte (sauf rares exceptions) les chaînes de fast-food qui n’ont rien à envier l’une de l’autre : McDo, KFC, Subway, Quick, Burger King…

J’ai longtemps (surtout à l’adolescence) été face à de l’incompréhension face à ma prise de position extrêmement minoritaire, surtout à l’adolescence où les effets de groupe et de mode sont très puissants et où la différence est sévèrement réprimée ou moquée. Cette incompréhension, donc, se traduisait soit par de la moquerie gentille, soit par de la moquerie agressive, soit carrément par une sorte de rejet, de décrédibilisation. Ou de l’indifférence. Comme si cette idée (boycotter McDo) ne méritait même pas de considération. Comme si dire « non » à Ronald était vraiment de la folie, de la bêtise, de l’inconscience.

Parfois, on me demandait de me justifier, mais aucune de mes réponses ne convenait à mon auditoire. Même ceux qui auraient eu tendance à être d’accord avec moi concluaient mes espoirs avec défaitisme : « Et tu crois que tu vas changer quelque chose ? Ils s’en foutent chez McDo, que tu n’y ailles plus ! » Oui c’est vrai, ils s’en foutent, mais le fait que moi je ne m’en foute pas, ça ne te fait rien ?

En 10 ans, beaucoup de choses ont changé dans notre société. En mal, malheureusement. Mais cela a ouvert les yeux de beaucoup de gens.

Il y a toujours autant de personnes qui adorent se faire un « cheeseburger » mais la joie enfantine à l’idée de se faire un « Menu enfant » a laissée place à d’autres réalités. Malbouffe, obésité, conditions sanitaires douteuses, substances dangereuses, Il ne fait pas bon manger chez McDo. Surtout que cette multinationale carnassière se distingue aussi dans l’exploitation des peuples et les dégradations écologiques.

Qui a vu à l’époque le reportage sur Internet, consternant, qui taillait un costard aux conditions sanitaires chez McDo et à la fausse viande Halal de chez KFC ? Personne où presque, la firme menaçant de ne plus faire de business publicitaire avec M6 si la chaîne diffusait ce documentaire…

Dans ce reportage, on comprend bien pourquoi McDo a empêché sa diffusion : on y voit le ré-étiquetage de produits frais pour les remettre à la vente le lendemain, on y découvre aussi des ventes de burgers plusieurs heures après leur confection (alors qu’ils sont censés être retirés de la vente au bout de 10 minutes…)

Le fait que McDo soit contrôlé n’empêche pas les scandales, on le voit bien. Il y a quelques semaines, un ver a été retrouvé dans un sandwich.

Lire aussi : Nestlé : pourquoi il faut boycotter cette marque ignoble…

Et McDo, c’est aussi toutes les substances (type anti-vomitifs) mises dans leur bouffe pour qu’elle paraisse excellente et de bel aspect alors que bon… La réalité, c’est qu’il y a tellement de conservateurs et d’additifs divers que les hamburgers de chez McDonald’s ne pourrissent pas ! Alors la question, c’est comment peut-on manger un aliment que même les champignons et moisissures refusent d’attaquer ? C’est impossible que cela soit bon pour l’organisme sur le long terme.

clown-mcdo-obesite-malbouffe

Parmi les arguments que l’on choisit pour dire que McDo, c’est finalement « pas si mal », on retrouve la haute surveillance du contrôle qualité des produits, même si on l’a vu, cela ne prouve rien, mais aussi le fait que la chaîne de fast-food fait fonctionner la production bovine mais aussi l’emploi ! Alors, répondons à cela !

Le fait que McDonald’s fasse marcher les grosses productions intensives bovines qui tuent les petits producteurs ne me semble pas non plus un argument très convaincant pour faire la promotion de la marque et se justifier d’y aller plusieurs fois dans le mois. Au contraire !

Et concernant l’emploi, oui, c’est vrai, la chaîne exploite les petits étudiants qui souvent se tuent à la tâche dans ce job à la con en espérant monter en grade, chose qui ne leur arrive presque jamais. Ils se font aussi souvent virer sans ménagement… Demandez autour de vous, vous aurez rarement un excellent retour sur une expérience professionnelle en tant que cuiseur de steak chez McDo !

Finalement, on peut aisément penser que si les McDo fermaient (tous ou en partie), les gens se tourneraient vers d’autres lieux de restauration qui à leur tour emploierait du monde face à ce nouveau public, et certainement dans de meilleures conditions. McDo n’embauche donc que parce qu’il a des clients. C’est aussi simple que cela.

Enfin, McDonald’s marche main dans la main avec Coca-Cola qui assoiffe des pays entiers et qui elle-même a des liens étroits avec la firme Monsanto (dès 1904, Monsanto vendait de la saccharine à la marque de soda la plus vendue au monde)…

Lire aussi : Boycotter Monsanto, une question de bon sens sanitaire et citoyen !

Et au niveau environnemental ? Les produits utilisés par ce « restaurant rapide » viennent des quatre coins du globe (bonjour la taxe carbone) et surtout, on a rarement vu un restaurant créer autant d’emballages et de déchets. C’est simple, c’est très rare de ne pas voir des détritus siglés du M en se baladant dans la rue… Le recyclage ? On ne connaît pas, chez McDo…

Bref, je vois peu de qualité à cette marque, très honnêtement… Symbole de la mondialisation carnassière, McDonald’s détruit le monde à son échelle, c’est-à-dire de manière grandiose et violente.

Heureusement, de plus en plus de personnes se rendent compte de la supercherie. Heureusement. McDo enregistrerait en 2014 une baisse des ventes qui atteindrait dans certaines régions 30%. Coca-Cola aussi enregistrerait une chute de ses ventes de 15% dans le monde (ces chiffres sont à confirmer).

Mais je continue à voir des dizaines de parents qui chaque jour, croient faire le bonheur de leurs enfants en les emmenant dans ce lieu de malbouffe qui n’a décidément pas grand chose pour lui à part une réputation, quelques souvenirs lointains et heureux et un goût faussement bon qui reste dans la bouche.

Il ne sera pas facile de changer les habitudes, mais soyons chacun, à notre échelle, un petit grain de sable dans la grande machinerie des fast-food.

— Vous êtes invités à partager cette petite histoire. Merci. —

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

4 commentaires

  1. Chantal (Belgique)

    Les gens n’aiment pas lire ou entendre la vérité. Et pourtant, il y en a des vérités qu’il faudrait faire connaître!

  2. Je boycotte moi aussi et quand je le peu certaines chaines de fastfood et notamment Mc Donalds.
    Concrètement je boycotte des produits commerciaux, des services non nécessaires où je peux exprimer un boycotte.
    Mon cheval de bataille personnel du boycotte s’est en réalité changé sur tout ce qui touche à la consommation actuelle et la mentalité qui y règne.
    Sans pour autant tomber dans l’extrémisme du « pseudo » écolo, du pseudo socialiste qui en votant à gauche se « rassurera » en croyant être une personne ouverte et sociale, de la personne s’occupant pour des handicapé afin de se donner bonne conscience mais profitant de la moindre occasion afin d’utiliser la personne handicapé dont elle s’occupe comme si c’était un laisser passer lui conférent des avantages « personnel » et j’en passe…

    Et identiquement je me suis retrouvé confronté à tout ce paradoxe où le mode de pensée unique propagandé par nos chaines médiatiques où les gens n’arrivent à raisonner que par mimétisme sans comprendre réellement pourquoi les choses ne changent pas mais eux… ces même personne qui vous disent « Tu crois que ce que tu fais cela va changer grand chose ? » osent continuer à se plaindre de certain mal être !
    Alors qu’en fin de compte ces personnes là bien en nombre supérieur ne sont que les artisans de ce monde pourrit dans lequel nous vivons.
    Oui c’est un coup de gueule car majoritairement les gens se plaignent dont dès fois c’est tout à fait justifié, mais à côté de ça ces « ignares » décérébrés ne font que participer à la propagation de cet illogisme massif.

    La question que ces personnes là en masse devraient se poser réellement en lisant par exemple ton article, ou un commentaire, ce n’est pas « Il a raison ce mec », mais plutôt de se dire :
    « Merde est ce que j’appartiens à cette catégorie d’imbécile qui se contredit entre mes actes et ce que je dis ».

    Et je te suis complètement dans ce que tu dis. Si personne ne montre l’exemple, alors qui pourrait « oser » se plaindre de quoi que ce soit si il ne comprends pas le total paradoxe entre ses actes et ses plaintes.

  3. C’est tellement vrai pour la pression sociale pendant l’adolescence ! Malheureusement, si tu es contre Mcdo ou autre, on te mettra dans une case tel qu’ « écolo » ou « Lisa Simpson » ou on se fout de ta gueule.

    Pour autant, il ne faut pas se laisser abattre.

  4. Je ne dis pas que ce que tu dis est totalement faux loin de là. Sauf que tu es dans l’extrême. C’est comme partout des conditions sanitaires douteuses il y en a dans tout types de restaurant. Pas uniquement chez Mc Donald’s. J’y ai bossé, je sais de quoi je parle. Qu’il y ai des additifs et tout, je veux bien. Par contre sérieux l’anti-vomitif faudrait songez à ne pas raconter de conneries. C’est une légende urbaine. Tout comme les employés rarement satisfait. c’est pareil partout, il y en a qui sont content et d’autres pas. En attendant Mc Do c’est du CDI avec pointeuse. Toutes tes heures sont payées. Ce n’est pas le cas partout comme dans la grande distribution ou souvent tu te retrouves à faire du bénévolat. Même dans la restauration trad tu te retrouves souvent à faire des heures gratis. Donc quand tu parles de meilleures conditions cela n’est pas certain. Quand au déchet, oui Mc do doit faire des efforts . Certains Mc DO on commencé en installant des poubelles de tri da,s leur resto. Après je suis d’accord sur certains point avec toi. Je suis malgré tout déçue par ton manque d’objectivité. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.