Bayer rachète Monsanto ? Actons le boycott de l’un et l’autre !

bayer-monsanto-vendeur-mort-enfant

Ça y est, c’est fait. L’alliance de la mort, une opération qui aurait dû être interdite mille fois sur mille en vertu des clauses anti monopole a bien eu lieu. Pour 59 milliards d’euros, Bayer a fusionné avec Monsanto. La peste a racheté le choléra. Ou l’inverse. Les deux sont blanc bonnet et bonnet blanc, et c’est là que le bât blesse. Les uns vendent de la nourriture qui rend malade, les autres vendent des médicaments qui… rendent malade aussi ! Et la boucle est bouclée.

« Quand l’argent parle la vérité se tait », dit un proverbe africain. Quand les actionnaires décident, la justice, la démocratie, les règles, tout s’envole. Et deux groupes possédant des dizaines de marques et de sous-marques et qui couvrent des champs et des domaines complémentaires peuvent s’allier sans aucun souci.

Face à cela, un seul mot d’ordre : résistance. Comme on le constate souvent, les gouvernements, supposés expressions du peuple, refusent d’agir de peur de compromettre leurs petits intérêts ; alors agissons à notre échelle. Le seul argument que comprennent ces grosses multinationales, c’est l’argument économique. Alors boycottons.

J’ai déjà argumenté un long papier sur les bonnes raisons – essentielles – de boycotter Monsanto. D’ailleurs, encore tout récemment, de nombreuses études relayées par un documentaire à succès mettaient en cause le RoundUp – produit phare de Monsanto – comme cancérigène certain, à cause du glyphosate qu’il contient.

Enfin ! Depuis le temps qu’on le dit. Évidemment, ce n’est pas le seul scandale qui porte la griffe de Monsanto. (On remercie encore chaleureusement tous ceux qui, par leur crédulité envers de pseudo contre résultats scientifiques venant de labos « contrôlés » (payés) par Monsanto, on fait galérer les victimes et reculer la justice). Mais le côté officiel de la nouvelle porte avec elle un espoir…

Lire aussi : Boycotter Monsanto, une question de bon sens sanitaire et citoyen !

Aujourd’hui, attaquons-nous à Bayer.  N’oublions pas tout d’abord que l’entreprise a soutenu le régime nazi dans ce qu’il avait de plus abject en achetant des déportés pour s’en servir comme cobaye… diabolique ! Mais rien que le présent est bien assez riche en casseroles pour condamner ce groupe sans remuer le plus inadmissible des passés.

bayer-monsanto-palpatine-dark-vador

Bayer est à l’origine d’un horrible scandale de sang contaminé. Un médicament estampillé Bayer et prescrit aux hemophiles inocule le virus du sida à des milliers de victimes entre la fin des années 70 et le milieu des années 80. Certes, le virus du sida n’était pas encore bien identifié avant les années 83-84, mais il demeure que la firme Bayer a refusé de retirer des traitements de la vente alors qu’elle savait qu’ils contaminaient des gens.

Mais là où la firme s’affirme comme véritablement cynique et sans foi ni loi, c’est lorsqu’on apprend qu’elle est ensuite partie écouler son stock de médocs empoisonnés en Afrique, sans prévenir personne. Oui oui, l’histoire du labo pharmaceutique qui distribuait le sida aux Africains à travers des « médicaments » n’était pas une légende urbaine. C’est l’histoire morbide de Bayer.

Bayer a également été épinglée lors du scandale de l’huile frelatée (600 morts, plus de 2000 victimes constatées en Espagne) dans les années 80.  La société pharmaceutique trempe également dans un scandale de pilules contraceptives dangereuses. Leur nom : Yasmin, Yasminelle et Yaz. Ces pilules dites de « quatrième génération » présentent des risques graves de thromboses.

On n’oublie pas non plus le scandale « Mirena », un stérilet (DIU hormonal) ayant provoqué des effets secondaires terribles à certaines femmes l’ayant utilisé : douleurs, infections, organes perforés, le tout pour une contraception qui ne fonctionnait même pas aussi bien que les préservatifs ou d’autres stérilets du marché.

Et que dire des néonicotinoïdes, ces produits toxiques employés comme insecticides et qui agissent sur le système nerveux central des insectes : on sait depuis des années qu’ils provoquent un véritable génocide sur les abeilles, qui sont pourtant essentielles à la survie des hommes et de presque toutes les espèces vivant sur Terre. Eh oui, Bayer en produit aussi en quantités industrielles (pourquoi pas) et a notamment été épinglé dans l’affaire Gaucho et Régent.

bayer-monsanto-produits-medicaments-mort

C’est aussi Bayer qui a fabriqué le Gaz moutarde (ils ne pouvaient que s’entendre avec Monsanto, inventeur de l’agent orange) et l’héroïne… comme morphine non-addictive. Bref, vous avez mille raisons de boycotter Bayer et leur aspirine. Non ?

Liste des produits pharmaceutiques Bayer à boycotter :

Produits médicaux/pharmaceutiques

Adalate
Androcur
Androtardyl
Angeliq
Aspirine
Baypress
Nitrendipine
Belanette
Beta-Adalate
Betaferon
Biltricide
Praziquantel
Chronadalate LP
Ciflox
Climodiene
Convuline
Diane
Eylea
Les Essures
Gadovist
Gastrografine
Glucor
Ilomédine
Iloprost
Izilox
Jasmine
Jasminelle
Jaydess
Kogenate Bayer
Kovaltry
Levitra
Magnévist
Mirena
Moneva
Méliane
Mélodia
Nalador
Nebido
Nevaxar
Nimotop
Noctamide
Phaeva
Pritor
Progesterone retard pharlon
Progynova
Qlaira
Radioselectan Urinaire 30 %
Stivarga
Ultravist
Uniflox
Ventavis
Visanne
Xarelto
Xofigo
Yaz

Médicaments

ACTRON
ALEVETABS
ALKA-SELTZER
ASPIRINE DU RHONE
ASPRO
ASPROACCEL
BECOZYME
BEFLAVINE
BENERVA
BEPANTHEN 5 %
BEROCCA (SANS SUCRE)
BIOTINE BAYER 5 mg
BISEPTINE
BISEPTINESPRAID
CALCIDIA Adultes 1,54 g
CLARADOL (Caféine, Codéine)
CLARITYNE
COLOPEG
DELIPROCT
ELEVIT VITAMINE B9
EUPHYTOSE
FINACEA 15 %
GURONSAN
LAROSCORBINE
MADECASSOL
MYCOHYDRALIN
NERISALIC
NERISONE
POLARAMINE
RENNIE
SKINOREN
SPORILINE
TRANSIPEG
ULTRAPROCT
VITAMINES B1-B6 BAYER

Animaux

Advantix®
Drontal®
Seresto®
Advantage®
Advanthome®

Produits phytosanitaires

Fongicides
Abilis®
Aliette® Flash
Altigan® Flash
Aviator® Xpro
Brocelian®
Cassiopée®
Chaoline®
Consist®
Contans® WG
Esquive® WP
Etiage®
Fandango® S
Fenamil®
Flint®
Foster®
Hoggar®
Horizon Arbo®
Hudson® Pro
Infinito®
Input®
Joao®
Kapulco®
Karosse® Xpro
Kestrel®
Kilim® Flash
Lazulie®
Lexic® Flash
Luna® Expérience
Luna® Prime
Luna® Privilège
Luna® Sensation
Luna® Xtend
Madison®
Mikal® Flash
Milord®
Monceren® L
Monceren® P
Monceren® Pro
Natchez®
Nativo®
Ocarina® UD
Oceor® Xpro
Onnel®
Option® Flash
Physalis®
Piano®
Profiler®
Propulse®
Prosaro®
Prosper®
Serenade® Max
Sirbel® UD
Skyway® Xpro
Slogan®
Tébaïde®
Teldor®
Thésorus®
Twist® 500 SC
Valiant® Flash
Variano® Xpro
Yearling®

Herbicides
Absolu® Pro
Adengo®
Adret®
Alister®
Aloes®
Altesse® Pro
Antilope®
Archipel®
Archipel® Duo
Atlantis® Pro
Atlantis® WG
Attribut®
Auxo®
Auzon® Duo
Basta® F1
Bastille®
Belledone® Flexx
Betanal® Booster
Betanal® Expert
Betanal® Gold
Betanal® MaxxPro
Betanal® Mobilis
Betanal® Novation
Biscoto®
Bocage® Xpert
Carat®
Challenge® 600
Chekker®
Cline®
Cylinder®
Dolmen®
Essyna®
Fosburi®
Gratil®
Hydris®
Inixio® Xpert
Kalenkoa®
Koloss®
Laudis® WG
Medzo®
Merlin® Flexx
Mondine®
Monsoon Active®
Nikeyl®
Olblak® Duo
Othello®
Pacifica® Xpert
Puma® LS
Quetzal®
Référence® Progress
Sencoral® SC
Toutatis® Damtec®
Tramat® F
Videl®

Insecticides
Calypso®
Decis Protech®
Decis® Expert
Decis® trap
Ecail®
Envidor®
Movento®
Oberon®
Pearl Expert®
Pearl Protech®
Proteus®
Split® Expert
Split® Protech

Molluscicides
Nématicides
Flocter®

Régulateurs de croissance
Cerone®
Ethéverse®
PRM 12® RP
Sierra®
Spatial plus®
Terpal®

Spécialités diverses
Actirob® B

Traitement de semences
Férial® Duo FS
Feuver®
Gaucho® Duo FS
Imprimo®
Misol®
Redigo®
Sonido®

Jardins (anti-nuisibles et entretien)
Avantage, le logo Bayer Jardin est tout rouge et facilement identifiable.
Regardez bien vos boites anti-nuisibles ou autres : Bayer est très présent dans nos jardins…

Et la liste n’est même pas exhaustive, même si une grande majorité des marques doivent être là.

Astuce : si vous hésitez à acheter un produit et que vous vous demandez s’il est dans cette liste, faites un petit Ctrl+F (ou Pomme+F sur mac) et tapez votre requête.

monsanto-bayer

Notons que très peu de ces produits sont connus et identifiés par le grand public. La plupart est avant tout destinée aux professionnels de la santé, des médecins aux vétérinaires en passant par les pharmaciens. Malgré tout, c’est aussi à eux d’être vigilants et de choisir, soit de ne pas en prescrire (s’il existe des marques concurrentes à la réputation moins « sales ») soit au moins d’avertir leur clientèle. Ou encore de lutter, en faisant pression sur leurs hiérarchies pour changer de fournisseurs. D’avance, on leur dit merci et tenons-nous prêt à les soutenir dans ce monde nourri aux injustices constantes !

Lire aussi ! Pourquoi les lobbies écrasent la campagne de Médecins du Monde

On n’arrivera à rien si l’on n’est pas alertes et attentifs dans notre quotidien, au niveau personnel, professionnel mais aussi collectif. Prenons soin les uns des autres.

Dignement.

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

Sources : Wikipedia, Kokopelli, bayer.fr, astuce-conso.over-blog.com, partage-le.com

21 commentaires

  1. Comme volkswagen, faut boycotter

    • Tu veux jouer? Deux fondements juridiques permettent de poursuivre des appels au boycott: la loi de 1881 sur la presse qui punit d’un an d’emprisonnement et de 45  000 euros d’amende la provocation publique à la discrimination et le code pénal (article 225-2) qui précise qu’«entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque» est bien une discrimination.
      [review]

      • Le boycott peut constituer une discrimination envers une personne physique ou un membre d’une personne morale s’il réunit les conditions définies aux articles 225-1 et 225-29 du code pénal, c’est-à-dire si le boycott est effectué « en fonction de l’origine, du sexe, de la situation de famille, de l’apparence physique, du patronyme, de l’état de santé, du handicap, des caractéristiques génétiques, des mœurs, de l’orientation ou identité sexuelle, de l’âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales ».

        La cour de cassation confirme cette analyse dans son arrêt du 20 octobre 2015, concernant le boycott de produits israéliens 10 : « la provocation à la discrimination ne saurait entrer dans le droit à la liberté d’opinion et d’expression dès lors qu’elle constitue un acte positif de rejet, se manifestant par l’incitation à opérer une différence de traitement à l’égard d’une catégorie de personnes ».

        Ainsi, si on peut inciter au boycott, cela ne doit pas constituer une discrimination prévue aux articles 225-1 et 225-29 du code pénal. Ainsi, le boycott paraît, par exemple, licite tant qu’il s’agit, individuellement ou sous l’appel d’une organisation légalement constituée, de ne pas consommer les produits provenant d’une certaine marque affiliée à un groupe industriel, si n’est pas en cause une des discriminations visées par le code pénal.

  2. Bonjour je pense qu’il faudrait rajouter les essures (contraception définitive) à cette liste. Je suis comme des milliers de femmes victime des effets secondaire qui ont détruits ma vie pendant 7 ans.
    Merci

  3. le nexavar ?? Traitement paliatif du cancer du foie.
    800 m € de CA pour quel resultat ??

  4. La liste de produits médicaux contient les médicaments et vice versa. Il y a des médicaments comme l’adalate et le nalador qui n’ont pas d’alternatives et qui sauvent des enfants d’une naissance prématurée pour le premier et des femmes ayant une hémorragie du postpartum pour le deuxième. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain….

  5. C’est pas de plus en plus n’importe quoi cette liste de boycott ? Je prends androtradyl pour une bonne raison, suite à un grave pb de santé l’année dernière, par d’alternative, les constituants sont assez simples, et ce produit que je devrais me faire en IM tout seul jusqu’à la fin de mes jours il faudrait que je le boycotte?

    • C’est pas un peu n’importe quoi de prendre un cas particulier pour décrédibiliser une vérité générale.
      Si vous voulez une réponse d’individu à individu, je vous dirais :
      Moi aussi je prends des médicaments vitaux, et moi aussi si j’avais un médoc « Bayer » à acheter sans équivalent disponibles, je l’achèterais sans hésiter.
      Sauf que faire cela ne m’empêcherais pas de boycotter tous les autres produits non nécessaires, et de soutenir le mouvement, voire mieux,
      de l’alimenter, car il me parait sain, au niveau social, économique, écologique, etc.
      Qu’en pensez-vous ? 😉

      L’I

      • Pauvre gars. Il n’existe pas d’autre produit concurrent à l’ androtradyl. Je ne comprends pas votre réponse stupide.

        • thierry pouzergues

          C’est ce qui vous explique. Apprenez à lire. Vous pouvez prendre votre medoc s’il est vital et unique mais cela ne vous empêche pas de boycotter les autres. Lisez et lisez bien avant d’en venir aux bassesses…

  6. Vous avez oublie ESSURE qui laissent un nombre important de femmes dans le monde avec des effets secondaires sans savoir les conséquences sur le long terme.
    Voir association RESIST en France qui aide les victimes comme moi…

  7. Bayer n’est pas le seul empire pharmacochimique destructeur, Merck qui empoisonne les déréglés de la thyroïde par exemple

    • Et Servier ? On n’en parle pas ? Il n’y a malheureusement pas qu’en Bayer… mais comme disait quelqu’un plus haut, ils ont aussi des molécules qui peuvent sauver des vies. A chaque fois que l’on utilise un produit chimique, phyto, médoc ou autre, c’est un risque que l’on prend. Mais un risque qui peut donner du positif, si le but de l’utilisation est atteint, et ce, quelque soit l’origine de la molécule. C’est tout le système autour des autorisations de mise sur le marché de ces produits et le degré de compétence des gens qui nous les fourguent qui est à revoir.

  8. La question n’est pas de savoir si « mon petit médoc qui me va bien… » la question est de voir si tu peux trouver le même médoc fabriqué par un autre labos qui préserve un minimum d’éthique et non Face à cela, un seul mot d’ordre : résistance. Comme on le constate souvent, les gouvernements, supposés expressions du peuple, refusent d’agir de peur de compromettre leurs petits intérêts ; alors agissons à notre échelle. Le seul argument que comprennent ces grosses multinationales, c’est l’argument économique. Alors boycottons.
    J’ai déjà argumenté un long papier sur les bonnes raisons – essentielles – de boycotter Monsanto. D’ailleurs, encore tout récemment, de nombreuses études relayées par un documentaire à succès mettaient en cause le RoundUp – produit phare de Monsanto – comme cancérigène certain, à cause du glyphosate qu’il contient.
    Enfin ! Depuis le temps qu’on le dit. Évidemment, ce n’est pas le seul scandale qui porte la griffe de Monsanto. (On remercie encore chaleureusement tous ceux qui, par leur crédulité envers de pseudo contre résultats scientifiques venant de labos « contrôlés » (payés) par Monsanto, on fait galérer les victimes et reculer la justice). Mais le côté officiel de la nouvelle porte avec elle un espoir…
    Lire aussi : Boycotter Monsanto, une question de bon sens sanitaire et citoyen !
    Aujourd’hui, attaquons-nous à Bayer. N’oublions pas tout d’abord que l’entreprise a soutenu le régime nazi dans ce qu’il avait de plus abject en achetant des déportés pour s’en servir comme cobaye… diabolique ! Mais rien que le présent est bien assez riche en casseroles pour condamner ce groupe sans remuer le plus inadmissible des passés.
    bayer-monsanto-palpatine-dark-vador
    Bayer est à l’origine d’un horrible scandale de sang contaminé. Un médicament estampillé Bayer et prescrit aux hemophiles inocule le virus du sida à des milliers de victimes entre la fin des années 70 et le milieu des années 80. Certes, le virus du sida n’était pas encore bien identifié avant les années 83-84, mais il demeure que la firme Bayer a refusé de retirer des traitements de la vente alors qu’elle savait qu’ils contaminaient des gens.
    Mais là où la firme s’affirme comme véritablement cynique et sans foi ni loi, c’est lorsqu’on apprend qu’elle est ensuite partie écouler son stock de médocs empoisonnés en Afrique, sans prévenir personne. Oui oui, l’histoire du labo pharmaceutique qui distribuait le sida aux Africains à travers des « médicaments » n’était pas une légende urbaine. C’est l’histoire morbide de Bayer.
    Bayer a également été épinglée lors du scandale de l’huile frelatée (600 morts, plus de 2000 victimes constatées en Espagne) dans les années 80. La société pharmaceutique trempe également dans un scandale de pilules contraceptives dangereuses. Leur nom : Yasmin, Yasminelle et Yaz. Ces pilules dites de « quatrième génération » présentent des risques graves de thromboses.
    On n’oublie pas non plus le scandale « Mirena », un stérilet (DIU hormonal) ayant provoqué des effets secondaires terribles à certaines femmes l’ayant utilisé : douleurs, infections, organes perforés, le tout pour une contraception qui ne fonctionnait même pas aussi bien que les préservatifs ou d’autres stérilets du marché.
    Et que dire des néonicotinoïdes, ces produits toxiques employés comme insecticides et qui agissent sur le système nerveux central des insectes : on sait depuis des années qu’ils provoquent un véritable génocide sur les abeilles, qui sont pourtant essentielles à la survie des hommes et de presque toutes les espèces vivant sur Terre. Eh oui, Bayer en produit aussi en quantités industrielles (pourquoi pas) et a notamment été épinglé dans l’affaire Gaucho et Régent.

  9. Juste pour dire que le dispositif contraceptif Essure figure bien dans la liste médicaments Les essures
    Le boycott me semble une très bonne manière d’agir.

  10. Boycotter MONSANTO & BAYER un bon sens citoyen, en suivant si possible cette …liste « Dramatique

  11. Pour la thyroide, j’ai arrêter le levotruc, je suis passée à l’iode,en patch, plus hormone naturelles, mon médecin en baille des ronds de chapeau ( surtout sur mes résultats au top)mais il faut une ordonnance car c’est explosif, je vais donc demander une ordonnance pour le canard WC, base ultra explosive mélangée à l’eau de javel et tout le reste…

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.