En Afrique, la pollution est sans risque, demandez à Shell !

petrole-pollution-shell-niger

En Afrique, la pollution causée par le pétrole dans le Delta du Niger occupe une surface grande comme… le Portugal, ce pays européen de 12 millions d’habitants. Rien que cela. Vous en avez entendu parler, vous ?

Peu de temps avant, un peu bousculée par une mise attaque en justice, la grande industrie pétrolière Shell annonçait que seulement 1 640 barils avaient été déversés dans le Delta du Niger. En réalité, c’était l’équivalent de 100 000 barils. Cent mille ! Vive l’hydrocarbure !

Pourtant, le monde continue de tourner, les multinationales continuent de contourner les lois, les médias et politiciens continuent de détourner le regard…

Lire aussi : Il est temps de tuer les grands médias (télé, radios, journaux…) !

Aucun dédommagement, aucune indemnisation pour les populations à ce jour, ces super entreprises occidentales sans foi ni loi continuent de piller le sol africain sans retenue, et sans opposition. Et ils continueront, tant que rien ni personne ne s’opposera fermement à eux. L’écologie, pourquoi faire ? Les droits et la santé des peuples, et puis quoi encore ?

fuite-media-honte

Dans le même temps, une partie grandissante de l’opinion adhère aux idées nationalistes et fascistes, répétant un éternel – et pourtant ridicule – argument : « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». 

Mais quand comprendrons-nous que ce sont les puissances financières du Nord qui créent la pauvreté dans le Sud et qui donc poussent les populations à risquer leur vie pour quitter les leurs ?

Quand comprendrons-nous que ce sont les entreprises comme Total, Shell, Nestlé et Coca qui démantèlent l’organisation sociale des pays africains – entre autres – à tel point que les gens se retrouvent parfois dans des conditions bien pires qu’il y a 10 ou 20 ans…

Lire aussi : Nestlé : pourquoi il faut boycotter cette marque ignoble…

Combien d’exemples de ligne de chemin de fer détournées pour assurer uniquement le trajet depuis la multinationale jusqu’à l’aéroport, mettant dans une situation d’isolement total des villages entiers, et leurs productions, et donc leur économie. Combien d’accaparement de terre au détriment des villageois, combien d’accaparement des eaux au détriment des cultivateurs, combien de déplacement de populations en conséquence ?

Stop à l’impunité de des entreprises multinationales !
Stop à la complicité de médias !

Soutien à Amnesty International pour son travail de fond

 

Diffusons, que le monde sache, avant que le monde bouge.
Merci.

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !

Un commentaire

  1. En écho à votre article, une contribution artistique : plasticienne engagée, j’ai réalisé une oeuvre sur la responsabilité des grands groupes industriels dans la pollution atmosphérique et aquatique que je viens d’exposer en Pologne.

    A découvrir : https://1011-art.blogspot.com/p/poisons.html

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.