12 arguments pour faire changer d’avis un électeur FN – Partie 2

marine-le-pen-patriotisme-partie2

Vous étiez déjà là pour la première partie de cet article (pour les retardataires, la Partie 1 est juste ici) ?

Continuons : suite et fin de notre argumentaire contre le Front National, parti d’extrême droite. Cette fois, on rentre dans le coeur de son programme, par la négative, évidemment.

Lire aussi : Pour arrêter d’avoir peur de la montée du FN 

Bon courage, c’est encore une fois assez long :

7. Au niveau politique, le FN n’a aucune constance

La seule constante au FN, c’est que « C’est de la faute des autres, ils sont méchants et pas gentils alors que nous on est des gens biens, et on serait tellement mieux entre nous ! »

En 30 ans, le FN est passé d’un parti d’opposition d’extrême droite ultra-libéral (Le Pen père était un grand fan de Reagan) à un parti étatique et protectionniste. C’est ce qui me fait dire que les frontistes suivent le sens du vent, et François Ruffin l’explique très bien dans le livre « Pauvres actionnaires » -Quarante ans de discours économique du Front National passés au crible.

mlp-pense-lepen-reagan

Ils sont passés de la défense de l’UE à sa critique. Ils sont passés de la critique totale de l’Etat à la défense d’un Etat protectionniste à mort. Ils sont passés de la défense des actionnaires à une critique discrète de « l’oligarchie » tout en restant flou sur ce qu’ils mettent derrière ce mot. On n’entend jamais personne du FN critiquer les actionnaires à proprement parler (ils fréquentent les mêmes cercles), ils préfèrent « taper » sur ceux qui sont visibles, les autres politiciens (pourtant pas plus véreux qu’eux-mêmes), les journalistes : des conséquences du problème, mais pas la cause.

En bref, ils ont tenté de récupérer de nombreuses idées parfaitement « de gauche » (les élus FN devraient frémir en lisant ça, mais c’est pourtant vrai) pour les accommoder à la sauce réactionnaire et nationaliste. Et le tout est parfaitement inconséquent, cela va sans dire.

8. Le FN et le capitalisme sont-ils ennemis ? Nope

Regardez la fortune de la famille Le Pen. Regardez comment elle a été bâtie. Rien à ajouter. Les Le Pen, qui dirigent le parti de manière royaliste soit dit en passant, sont de vrais capitalistes, des purs et durs.

D’ailleurs, le programme de Marine Le Pen ne mentionne jamais les méfaits de la mondialisation capitaliste sur les petites gens, des chômeurs aux stagiaires en passant par les ouvriers, les intérimaires, les immigrés etc. Dans son programme, elle ne parle pas une seule fois des actionnaires, des PDG, des dividendes monstrueux que certains patrons (qui peuvent être bien Français, et qui dont ne seraient pas du tout menacés par la « préférence nationale ») se versent au détriment des employés et de leur salaire.

Alors, ce qui affaiblit notre économie, ce serait l’étranger ? Et on serait capable de faire repartir notre économie en mettant des gens dehors (hors du pays, ou à la rue) ou en refusant de les soigner (comme le veut MLP en supprimant l’AME, aide médicale d’état) plus efficacement qu’en s’attaquant à l’ultra-libéralisme, version totalitaire du capitalisme ? C’est ce que croit le FN, et c’est sa plus grossière erreur. Sur ces deux derniers points, je vous laisse regarder cette vidéo, extrêmement claire :

Le protectionnisme nationaliste qu’envisage le FN revient à penser qu’un ouvrier français exploité par un patron français est plus heureux de sa condition qu’un ouvrier français exploité par un patron étranger, ou qu’un étranger exploité par un patron français. Ça n’a aucun sens de remettre en cause la mondialisation sans remettre en cause le capitalisme.

Avec la xénophobie comme meilleure arme (alors que ça n’a aucune efficacité politique), le FN ne résoudra jamais la crise.

9. Le FN sur le féminisme

Certes, le FN est un parti dirigé par une femme divorcée, et en concubinage qui élève ses enfants seule (les pauvres). Mais son soi-disant féminisme s’arrête là. Dès qu’un combat dit « féministe » se met en place dans la société, le Front National se tient à distance ou se met carrément en opposition. Le droit des femmes de disposer librement de leur corps n’est pas en très bonne posture à l’extrême droite. Le FN vote régulièrement contre tous les droits des femmes. Loi contre le harcèlement ? Contre. Loi contre la prostitution ? Contre. Loi pour l’égalité hommes-femmes ? Contre. C’est affligeant.

Selon de nombreux élus FN (on pense à toi, Dominique Martin, eurodéputé), si les femmes restaient à la maison, cela réglerait les problèmes de chômage, et même de sécurité (car les enfants seraient mieux encadrés). Elle sont géniales et tellement modernes, les idées d’égalité et de parité selon le Front National !

Marine est aussi contre le port du voile (enfin je veux dire, carrément islamophobe car elle ne reconnait pas que cela puisse être un choix) au point d’avoir tweeté un jour que la défaite du FN supposerait « le voile imposé à toutes les femmes »…

 

Mais bon, on n’est pas à un hoax près chez Madame la Présidente ! Le FN est le parti du fantasme par excellence, au point d’inventer de gros mensonges pour faire peur et pousser les gens à voter pour eux. Elle sous-entend aussi régulièrement que seuls les étrangers (tiens, encore eux) maltraitent leurs femmes… Pour en lire plus, on vous conseille ce site qui décortique les propos de MLP sur les droits des femmes.

Marion Maréchal-Le Pen a également soufflé l’idée qu’elle voulait couper les subventions des Planning Familiaux. C’est elle aussi qui a inventé la belle expression d’ « avortement de confort ». Le parti, lui, utilisait il y a quelques années le terme de « génocide anti-français » pour parler de l’avortement.

fn-femmes-vote-contre

Oui, c’est vraiment affligeant et c’est difficile de croire que de nombreuses femmes se sentent représentées dans ces idées-là…

10. Le FN sur l’écologie

Le FN a beau dire qu’il place l’écologie « au coeur du développement » (je cite le programme), on ne trouve rien ou presque qui le justifie. Il parle de préserver le nucléaire (sans plus de précisions : ni durée, ni préconisations de comment) et Fessenheim, il parle de « préserver la nature » (comment ?) mais continue de soutenir les idées de croissance et de développement économique alors que l’on sait que le tout est incompatible. Les grands projets ne posent aucun souci au FN, tandis que les éoliennes, si ! Le pseudo « juste milieu » de ce programme environnemental en réalité très conservateur ne s’appuie que sur des mots creux. Le Pen ferait-elle du Macron ?

reporterre

Quand le FN parle de la terre, c’est toujours de manière patriotique (la terre des ancêtres, celle qui nourrit, blabla). Quand on lit le programme, on s’aperçoit bien que le réchauffement climatique, l’écosystème, la biodiversité, ne sont pas les sujets traités. Tout ce qui compte, c’est que les Français puissent exploiter « leur » terre dans le « respect des lois de la nature ». Le « comment » (bah oui, on fait comment pour forcer la FNSEA, ou Total, ou Areva à respecter la nature ?) n’est jamais abordé. La seule solution avancée par le FN, c’est de développer le local, de prioriser l’achat « en France » pour réduire les circuits.

En fait, l’écologie au FN est uniquement une excuse pour fermer les frontières. Faire de l’écologie « patriote », c’est nier le problème écologique, qui est global, mondial. C’est nier que nos entreprises françaises exploitent et polluent dans d’autres pays, créant toujours plus de misère et de migrations. C’est rendre caduc l’intérêt même de parler d’écologie. Si c’est pour le faire aussi mal, autant ne pas le faire du tout.

11. Dans les mairies, le FN a une politique anti-pauvres, stigmatisante et anti-démocratique

Les pro-FN répètent souvent cet argument un peu pourri, il faut bien l’avouer : « Les autres partis ils sont nuls et corrompus, eux (le FN) on les a jamais essayé, il faut essayer, on verra bien ». Sauf que le FN a déjà eu l’occasion de diriger au niveau local, des mairies par exemple.

Et dans de très nombreuses mairies que le FN a eu le loisir de diriger, les scandales n’ont pas manqué. Fermeture d’un centre social à Fréjus, d’une association à Hénin-Beaumont et à Mantes-la-Ville ou d’une maison du vivre-ensemble à Beaucaire, arrêté anti-mendicité à Hénin-Beaumont, tentative de couvre-feu (à Béziers encore), suppression de la gratuité de la cantine scolaire au Pontet, j’en passe et des meilleurs (le tout uniquement entre 2014 et 2017 !). Le FN, qui se dit le parti du peuple, semble plutôt en guerre contre ceux qui sont les plus fragiles économiquement. Et ça, ça devrait quand même en alerter plus d’un sur sa vraie nature.

Ajoutons que dans la majorité des mairies FN, les frais de fonctionnement ont augmenté, qu’il y a eu des cas d’intimidation d’élus FN envers des fonctionnaires déjà en poste (insultes et menaces au Pontet par exemple), des recrutements étranges comme à Cogolin ou un fidèle de l’association nationaliste Génération Identitaire a été recruté à la communication, des réunions et conseils à huis-clos avec impossibilité pour les journalistes d’y assister (ce qui est anti-démocratique)…

Et enfin, de nombreux cas de stigmatisation, comme le fichage des élèves musulmans à Béziers, des provocations pendant certaines fêtes religieuses non-chrétiennes, une potentielle discrimination pour l’accès aux logements sociaux (l’enquête est ouverte), l’interdiction de certains spectacles ou meetings car ils ne plaisaient pas à la mairie en place, des tentatives pour changer le nom de rues ou d’écoles, un mémorial des enfants juifs jugé trop politisé en région Auvergne-Rhône-Alpes, la motion anti-migrants à Hénin-Beaumont…

Dernier épisode en date : un élu FN a proposé qu’on arrache les dents en or des Roms pour leur faire payer leur accueil…

 

Mais quel genre d’humanité possèdent ces gens ? Ces exemples, ça fait beaucoup de petits grignotages sur les libertés individuelles et le vivre-ensemble. Imaginez un peu si cette politique désastreuse (et loin d’être économiquement viable) était appliquée à l’échelle nationale. Est-ce la guerre civile que recherche le FN ? Peut-être…

12. Pourquoi un tel aveuglement chez les pro-FN ?

Heureux sont les imbéciles qui vont jusqu’à ignorer leur propre bêtise !

On l’a vu, le parti anti-système se retrouve dans les mêmes scandales de corruption et de fraude que les partis du système. Mais alors, pourquoi les électeurs du Front National n’ouvrent-ils pas les yeux ?

Le sociologue Jean Petaux l’explique par deux facteurs, celui du soupçon et celui de la citadelle assiégée.

1/ Le premier facteur, assez évident, démontre que les électeurs FN ont tendance à considérer que ceux qui ne votent pas FN sont « tous pourris ». Quand le FN est pris dans une affaire donc, ils ne regardent pas l’affaire concernée, mais attaquent plutôt les autres, ces pourris qui ont tout fait pour faire tomber leur parti, qui combat pour le bien et la justice. Sauf que ça revient souvent à critiquer la Justice ou la police. On l’a encore vu récemment : Marine Le Pen soutient la Justice et la police dans l’Affaire Théo, mais elle refuse de se plier à la loi quand cela la concerne elle, ou son parti. Cela augure des réalités bien sombres si jamais le FN arrivait au pouvoir. On l’imagine fort bien déclarer qu’il faut se débarrasser de la Justice (ou y faire le ménage, comme dans les mairies) afin de s’aménager un boulevard de possibilités ressemblant fort à du totalitarisme…

Tenter de démontrer par A + B à un électeur frontiste que le FN aussi a ses parts d’ombre n’aura aucun effet sur lui. Car il vous voit comme un manipulateur, un pervers, un « bien-pensant ». Et le fait d’être accusé de tricher par un tricheur revient à se croire victime. Oui, les électeurs du FN et le parti de Marine Le Pen jouent aux victimes, et on le voit chaque jour.

2/ Le deuxième facteur découle du premier. Maintenant que l’on a établi que le FN était constitué de victimes du système (système qui pourtant fait bien vivre les Le Pen, comme l’a bien démontré Poutou), on imagine bien que les victimes doivent se défendre, deux fois plus que les autres. Lorsque l’on est coincé dans une citadelle, entouré, assiégé, le seul moyen de s’en sortir est de faire corps, unis, et de ne jamais douter. Et plus on vous attaque, plus vous résistez.

Ce deuxième facteur relevé par Jean Petaux est c’est ce qui fait la force de ce parti politique, pourtant assez faible du point de vue politique ! La base forte des suiveurs du FN ne sont pas si nombreux, mais ils sont tous tellement lobotomisés convaincus qu’ils ne remettraient leur choix en cause pour rien au monde. Et ça, c’est du pain béni pour un politicien, qui n’a même plus d’efforts concrets à fournir, simplement des polémiques à générer de temps en temps pour réactiver le sentiment de victimisation…

Bilan. Pour résumer : ce parti se dit différent des autres…

Mais pour un parti anti-système, on note avec beaucoup d’étonnement que le FN fait comme les autres partis politiques dominants (ceux que le FN dit combattre) : il cache son argent dans les paradis fiscaux et se fait financer ses campagnes par d’obscures financements étrangers. Quand il ne se fait pas condamner pour diverses affaires de moeurs ou financières… en criant au complot et en n’étant pas digne, en refusant même de se présenter à la police.

Le FN propose-t-il une vraie alternative une fois au pouvoir ? Propose-t-il un changement de système politique ? Un changement d’organisation des institutions ? Un changement économique, à part la « préférence nationale » ? Rien, le vide… Au pouvoir, il ferait certainement comme les autres (puisqu’il en est le prolongement idéologique), en pire. On l’a vu récemment, Gattaz (président du MEDEF) a discuté avec Le Pen : les premiers contacts sont pris.

Et surtout, malgré son patriotisme affirmé, le FN ne donnera jamais le pouvoir au peuple français. On peut raisonnablement penser que comme tout parti fascisant, il privera peu à peu de libertés tous ceux qui s’opposeront à lui.

Pour un parti anti-immigration et attaché à l’idée de frontières fermées, on s’étonne que Jean-Marie ait choisi la Suisse pour ses placements. N’aurait-il pas tout intérêt à placer son argent en France, ce cher pays de la baguette, pour aider à l’économie des gens comme lui ?

Pour un parti anti-UE, on remarque que tant Jean-Marie auparavant que Marine aujourd’hui affectionnent tout particulièrement leur poste de député européen… et les honoraires qui vont avec. Rappelons qu’ils sont grassement payés pour cette tâche.

Et que dire, quand on voit que c’est cette famille de riche bourgeois qui « soi-disant » représente le mieux le peuple et les ouvriers en France… Les médias et leur dédiabolisation font en effet vraiment bien leur travail !

Et il suffit de voir comment les maires FN gèrent leurs villes pour comprendre que le FN aura bien du mal à être crédible pour gérer la France. Désolé, mais si un jour l’idée de voter FN vous a effleuré l’esprit, changez de cheval ! Sauf si vous êtes des électeurs-clients Coca-Cola… ?

En espérant que tous ces arguments vous auront donné des idées pour de futures discussions avec des fanatiques du FN. Ou vous auront permis de changer d’avis.

N’hésitez pas à partager cet article. Peace.

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter ! Ou encore vous abonner à la newsletter (NOUVEAU) !

Sources :

https://www.mediapart.fr/journal/france/100912/le-fn-en-ses-mairies-affaires-condamnations-en-serie-et-clientelisme?onglet=full

http://lekiosqueauxcanards.com/front-national-le-parti-ayant-le-pourcentage-le-plus-important-d-elus-condamnes

http://blogs.mediapart.fr/blog/la-redaction-de-mediapart/170212/fn-notre-contre-argumentaire-en-acces-libre

http://www.lesinrocks.com/2013/11/08/actualite/gemenne-11442808/

http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/18/guy-birenbaum-bashe_n_4120265.html

http://www.trublyonne.com/2013_03_01_archive.html

http://www.bastamag.net/Note-au-Premier-ministre-que-ce-passera-t-il-si-Marine-Le-Pen-remporte-l

http://www.huffingtonpost.fr/adele-breau/programme-femmes-front-national_b_8756536.html

« Pauvres actionnaires » -Quarante ans de discours économique du Front National passés au crible – François Ruffin

https://blogs.mediapart.fr/m-bentahar/blog/161014/le-fn-re-pand-tous-pourris-voyons-voir

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170201.OBS4718/oui-le-fn-est-un-parti-mouille-jusqu-au-cou.html

https://blogs.mediapart.fr/lilith13/blog/050612/les-condamantions-et-mises-en-examen-du-front-national-et-de-ses-membres

https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-07-fevrier-2017

http://www.vanityfair.fr/actualites/pouvoir/diaporama/les-decadences-des-le-pen-les-chatelains-de-montretout/40991#loeil-de-la-discorde

Avec Marine Le Pen : Musulmans, voici ce qui vous attend

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas utilisé à des fins commerciales. Champs obligatoires *

*